Topinambour
Helianthus tuberosus

(L., 1753)

Source: Flickr

Carte d'identité :

Synonymes : Artichaut de Jérusalem, Truffe du Canada,...
Plante vivace très rustique originaire d'Amérique du Nord de la famille des Asteraceae.
Port : Tiges robustes dressées qui peuvent atteindre 3 m de haut.
Feuillage : Feuilles alternes, ovales, à pointe aiguë. 
Floraison : De septembre à octobre, grands capitules jaunes qui rappellent les fleurs du tournesol.
Tubercules : Racines de formes irrégulières mamelonnées, recouvertes d’écailles brunes rosées entre lesquelles apparaissent des nœuds. Attention à l'invasion des rhizomes tubérisés. 
Ils ont un goût proche de celui du cœur d'artichaut.

Topinambour

Fiche de culture :

Sol : Cette plante qui ne craint pas le froid, se contente d'une terre ordinaire voire pauvre.
Plantation : Les tubercules doivent être plantés à partir de février, à 10 cm de profondeur, espacés de 60 cm.
Récolte : Elle peut commencer à partir du mois d'octobre.

Le saviez-vous

Des qualités boudées !

La consommation massive des topinambours pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945) en substitution d'autres légumes rationnés, leur a laissé semble-t-il une mauvaise réputation qu'ils ne méritent pas.
Les racines de ce légume possèdent de grandes qualités nutritives : il est faible en calories, peut se consommer cru (en salade) ou cuit (frit ou en purée par exemple), contient de nombreuses vitamines (A, C, B3), des sels minéraux,... La plante entière peut être utilisée comme fourage et les tubercules peuvent nourrir les bœufs, les porcs ou les lapins.

Pour l'anecdote, je me souviens que l'un de mes grands-pères me racontait dans mon enfance que pendant la guerre, il faisait sécher des feuilles de topinambour dans sa remise puis les hachait pour les fumer à la place du tabac difficile à trouver pendant l'occupation.