Haut

newsletter-du-JardinOscope





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

L'Art dans tous ses états O'Jardin d'hiver...

O'Jardin d'hiver

Une exposition imaginée par l'Art O'contemporain

du 6 décembre 2014 jusqu'au 18 Janvier 2015

Affiche de l'expo O'Jardin d'hiver

Pour marquer les 50 ans du Parc Floral de la Source, cinquante réalisations d'artistes sur le thème O'Jardin d'hiver sont exposées dans la Collégiale Saint-Pierre le Puellier jusqu'au 18 Janvier 2015. 

Le parc floral premier site touristique visité du Loiret a ouvert ses portes le 11 juillet 1964. Or, 50 ans plus tard, cet événement serait passé quasiment inaperçu, si l’association "L’Art O’contemporain" n'avait eu l'heureuse initiative de créer l'exposition O'Jardin d'hiver. Ni la mairie d'Orléans, ni le Conseil Général du Loiret en charge de la gestion du Parc n'avaient prévu de marquer cet événement, restrictions de budget obligeant sans doute ! Pour info, la Ville d'Orléans et le Conseil Général contribuent moitié-moitié au financement du parc dont le budget 2014 s'est élevé à 420.000 €uros en investissement et à 1,8 million d'€uros en fonctionnement.

Cette exposition d'art contemporain autour du jardin et du végétal, dont la scénographie baroque et spectaculaire est signée par l'architecte paysagiste Olivier Striblen et son équipe, met sous les projecteurs 50 œuvres originales de 40 artistes venant de tout l'héxagone. La végétalisation est due aux Établissements J. Richard et les décors ont été réalisés par les élèves du Lycée Horticole de la Mouillère d'Orléans.

L'exposition s'organise autour de plusieurs types de jardin

Plan O'Jardin d'hiver - Olivier.striblen@orange.fr
Plan O'Jardin d'hiver - Olivier Striblen - Olivier.striblen@orange.fr

L'allée des Géants dans la nef centrale avec les feuilles mortes qui jonchent le sol.

Allée des Géants - Collégiale Saint-Pierre le Puellier

Mobile La vie en boucle   Mobile La vie en boucle
La vie en boucle - mobile sur câble où les papillons évoquent le côté éphémère de la vie,
et le mouvement rotatif illustre l'éternel recommencement. (Franck Turzo)

Nain de jardin dans une boule de neige

Ironie ou poésie ? (Sophie Masson)
Quand un nain de jardin et une boule de neige luttent contre les moqueries des passants !
Le visiteur doit pomper pour soulever la neige...!

La jardinière entre terre et ciel de Alfredo Lopez   Dryades - une sculpture végétale de Liska
< La jardinière - le jardin est un espace entre terre et ciel... (Alfredo Lopez)
Dryades - sculpture végétale avec brisures de branches, lianes, mousses,... (Liska) >

Yggdrasill, l'arbre monde selon la mythologie nordique
Yggdrasill : L'arbre monde selon la mythologie nordique (Fernando Moreno Robledo)

Yggdrasill, l'arbre monde selon la mythologie nordique   Yggdrasill, l'arbre monde selon la mythologie nordique
Ses habitants rêvent d'atteindre les extrémités des branches
pour s'en aller vers un "ailleurs" tant recherché. 


La Forêt blanche et noire dépouillée dans la nef droite.

Champignons Life - sculpture de Florence Corbi
Champignons Life forme II - sculpture terre cuite de Florence Corbi

Champignons Life - sculpture de Florence Corbi   Passé, présent avenir de Dany Dufour
< Champignons Life forme III - sculpture terre cuite de Florence Corbi
Un hymne à la nature : Passé, présent avenir (Dany Dufour) >

Le Cabinet des curiosités

Le Cabinet des curiosités de Murielle Joubert
Le Cabinet des curiosités et sa collection de graines, d'objets insolites (Murielle Joubert)

Le chœur où sont présentées des œuvres monumentales

Bouillon de nénuphars de Caroline Worner
Bouillon de nénuphars de Caroline Worner
Cette œuvre en porcelaine evoque le Bouillon de la source du Loiret dans le Parc Floral

Le jardinier - sculpture en ciment de Claire Boris
Le jardinier - sculpture en ciment de Claire Boris

Perles de rosées - Sculpture de Eugénie Vanlerberghe   Dame nature - Sculpture en bois de Karen Raccah
< Perles de rosées - Bois, socle lumineux, perles de Murano (Eugénie Vanlerberghe)
Dame nature - Sculpture en bois, écorce et travail de patine (Karen Raccah) >

Le labyrinthe où découvrir 50 ans d'histoire du Parc Floral

Affiche du Parc floral de la Source - Orléans

50 ans d'histoire du Parc Floral

50 ans d'histoire du Parc Floral


Les Jardins ouvriers dans la nef gauche

Mains vertes de Michel Bougas)
Mains vertes qui prennent racine en attendant le retour de leur propriétaire (Michel Bougas)

Jardin d'hiver de Denis Trémault   Les 3 jardiniers de Nicolas Crozier
< Jardin d'hiver - Un p'tit gars vivant dans la rue dans son "refuge" en carton (Denis Trémault)
Les 3 jardiniers - Sculptures à partir de végétaux et d'outils de jardin (Nicolas Crozier) >

Un jardin extraordinaire où nos cinq sens sont sollicités...

La nef centrale de la Collégiale St-Pierre de Puellier

...auxquels on peut ajouter le sens artistique !

Et après ? Un sculpture de Pascal Jullien
Et après ? (Pascal Jullien)
Feuille d'érable morte agrandie 11,4 fois, une réflexion de l'évolution de notre civilisation
"C'est montrer une beauté moins évidente que celle de la jeunesse mais tellement plus mystérieuse,
puisque nous ne savons rien de la suite, pourtant toute proche..."

°°°0°°°

O%27jardin-d%27hiver-logo-(i)-web

Collégiale Saint Pierre le Puellier

Entrée libre jusqu'au 18 janvier 2015
du mardi au vendredi 10h-12h30 / 13h30-18h
samedi et dimanche : 14h-18h

Rue du Cloître Saint-Pierre-le-Puellier
45000 Orléans

Bonus

Expo: O'jardin d'hiver à Orléans - Vidéo France 3 du 8 décembre 2014


Catégorie: • ART & CULTURE - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 12 décembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Une explosion de fleurs aux nuances violettes au cœur d'or

Fleur parfumée          Rosier Rapsody in bleue ®
          Frantasia (2003)

Rosier Rapsody in bleue

Carte d'identité :
Rosier buisson à arbustif, hybride moderne (obtenteur : Franck R. Cowlishaw, 1999).
Taille adulte : 0,80 à 1,20 m de haut.
Encombrement : 60-80 cm
Floraison : Variété florifère et très remontante de mai à octobre.
Fleurs: Fleurs groupées semi-doubles (6 à 19 pétales) de 7 cm de Ø, aux pétales d'un coloris violet-pourpre lumineux souvent marquées d'une petite "balafre" blanche et aux étamines jaune d’or.
Attribut : Parfum puissant et épicé.

Rosier Rapsody in bleue    Rosier Rapsody in bleue

Rosier Rapsody in bleue


Catégorie: Rosiers buissons remontants - Tags: , - Commentaires [0] - Billet édité le 07 décembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Le rosier le plus violet et d'un parfum exceptionnel !

Fleur parfumée       Rosier Minerva ®
        Hybride moderne - visancar 2010

Rosier Minerva ® - Hybride moderne - visancar

Carte d'identité:
Rosier buisson hybridé par Marvin Vissers en 2004.
Taille adulte : 0,60 à 0,80 m de haut.
Encombrement : 40 à 60 cm de large.
Floraison : De Juin à Octobre, très remontante jusqu'aux premières gelées.
Fleurs: Fleurs très doubles (20 à 39 pétales) en coupe de 8 cm de Ø, d'un coloris rare qui en fait sans doute la rose de jardin la plus violette. Elles dévoilent à plein épanouissement une jolie couronne d'étamines dorées. 
Attribut : Parfum très puissant qui lui a valu le Prix du parfum aux Concours Saverne 2008 et Madrid 2011.
Resistance aux maladies : Très résistant.

Rosier Minerva ® - Hybride moderne - visancar


Catégorie: Rosiers buissons remontants - Tags: , - Commentaires [0] par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Grand rendez-vous traditionnel avec les marchés de Noël à Paris

Aux Champs-Élysées, 

il y a tout ce que vous voulez…pour fêter Noël !

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées 

L'Allemagne et l'Alsace ont été les premiers à initier les Marchés de Noël qui depuis les années 90 ont gagné peu à peu tout l'hexagone et même toute l'Europe. Ces Marchés de Noël avec leurs chalets en bois sont devenus aujourd'hui incontournables des fêtes de fin d'années dans la plupart de nos villes.

Cette année encore, ils se sont installés partout dans la capitale : Place Saint-Germain-des-Prés, Place de la Nation, Place du Trocadéro, à la Défense, à Montmartre, …, et sur l'Avenue des Champs-Elysées sur laquelle nous sommes allés nous balader, le cœur ouvert....

Plus de 160 chalets installés entre le Rond-point des Champs-Elysées et la Place de la Concorde, proposent des produits artisanaux et du terroir de toutes les régions de France et d'ailleurs !
Des spectacles gratuits ont lieu tous les jours, en présence du Père Noël en personne - je l'ai même vu voler dans son traîneau au dessus des arbres et des immeubles ! - pour le bonheur des petits et des grands.

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées
Les photos parlant d'elles mêmes, je vous laisse vous balader sur l'avenue...

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées   Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées
Il vous reste à imaginer l'odeur du vin chaud mêlée à celles des gaufres et des marrons...

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées   Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées
La Grande-Roue sur la Place de la Concorde

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées   Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées   Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées

Marchés de Noël à Paris sur les Champs Élysées


Catégorie: • BALADES & ESCAPADES… - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 05 décembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Au gré des sentiers et des passerelles sur les Mauves

Parc départemental du Loiret

Les Mauves

La Nivelle - 45130 Meung-sur-Loire

Parc-départemental-du-Loiret-Les-Mauves

Nous avons profité d'une journée d'automne ensoleillée, particulièrement douce et agréable pour aller refaire une promenade sur les sentiers des Mauves, une zone humide alimentée par la nappe de Beauce. Au VIème siècle, le moine Saint-Liphard a assaini ces anciens marécages avec des fossés permettant l'aménagement de jardins, les "courtils". Il creusa également des canaux pour alimenter les moulins de la ville, deux se situant aux entrées du parc.
Aujourd'hui, ce site contribue à préserver des milieux naturels de qualité que sont les zones humides, l'aulnaie-frênaie ou encore les prairies naturelles.

Cet espace naturel sensible a accueilli dès 1987 l'Arboretum des Prés de Culand, conservatoire National des Ilex (2 ha) que j'ai eu le plaisir de visiter plusieurs fois ces dernières années. 

Les-Mauves

Sentier-des-Mauves-2   Sentier-des-Mauves-3 

Les couleurs d'automne de ce mois de novembre sont propices à la balade

Sentier-des-Mauves-4

Fruits toxiques du Fusain d'Europe • Euonymus europaeus   Fruits toxiques du Fusain d'Europe • Euonymus europaeus

Sentier-des-Mauves-7

Lichens   Champi 

C'est le domaine des lichens et des champignons

Sentier-des-Mauves-9

Jeunes Saules têtards   Xylaire du bois • Xylaria hypoxylon

Panneau-Les-Mauves 

Sentier-des-Mauves-8


Catégorie: • BALADES & ESCAPADES… - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 23 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Un Château-fort veille sur Nogent-le-Rotrou capitale du Perche

Château Saint-Jean
28400 - Nogent le Rotrou

Construit en plusieurs étapes sur un plateau situé au confluent de l'Huisne et de la Rhone,
et qui surplombe les routes de Chartres au Mans et de Châteaudun à Bellême

Tours d'entrée du Château St-Jean de Nogent-le-Rotrou

Les tours d'entrée
C'est d'un château ruiné par la guerre de Cent Ans qu'héritent les Demoiselles d'Armagnac à la fin du XVème siècle. Des travaux de surélévation et de décoration des tours jumelles d'entrée sont entrepris dans un souci de confort. Au goût du jour, le châtelet est ainsi doté de mâchicoulis décoratifs non défensifs et d'une toiture en ardoise dans le style Renaissance. Contrairement aux apparences, les fenêtres à meneaux qu'on peut voir sur les tours, n'ont pas été construites à la Renaissance... Acheté par un certain Œillet des Murs en 1843, le château subit alors de coûteuses transformations contreversées : Percements d'ouvertures et aménagements divers dans le style troubadour cher au XIXème siècle.

Pont d'entrée du Château St-Jean de Nogent-le-Rotrou   Tour Mondoucet et Donjon du Château de Nogent-le-Rotrou

Les archères à rames (n° 1)
Aveugles à l'origine, les tours se dotent au XIIème siècle de meurtrières, ces fentes verticales ouvertes dans le mur permettant le tir à flèches. On peut observer ici, des archères à rames dont la fente s'élargit à la base assurant à la fois un refuge au tireur mais un plus grand angle de tir.

Les latrines (n° 2)
Indispensable à l'hygiène, ces lieux d'aisance sont construits en encorbellement, en saillie de la muraille, permettant une évacuation dans le fossé. Elles étaient vraisemblablement protégées par un parement extérieur en bois.

Tour de la Chaise et Donjon du Château de Nogent-le-Rotrou

Le donjon
C'est un imposant donjon quadrangulaire, de 34 mètres de haut, du XIème siècle, symbole de pouvoir et de richesse. Couronné par un chemin de ronde, c'est la plus haute et la mieux défendue des tours du château. Il est le lieu de vie du seigneur et de sa famille et leur ultime refuge en cas d'attaque.

Le crénelage (n°3)
Alternance de créneaux - échancrures servant aux tirs - et de merlons - parois assurant la protection des soldats - le crénelage est au Moyen-Âge un élément important de la défense d'un château fort. Décoratif au XVème siècle, c'est au XIXème, sur le modèle de Rochester en Angleterre, que Jousset de Bellesme rétablit sur le donjon les créneaux que l'on peut voir aujourd'hui. Rien n'atteste ce type de crénelage à l'origine !

Des fenêtres romanes (n°4)
Trois étages d'habitation sont créés au XIIème siècle, modifiant la fonction de la tour maîtresse en y apportant des éléments de confort. Le percement de plusieurs fenêtres, baies géminées à lancettes en arc légérement brisé et la construction de cheminées sont caractéristiques de cette époque.

Tour St-Georges du Château de Nogent-le-Rotrou   Tour Mondoucet du Château de Nogent-le-Rotrou

La Tour Saint-Georges
C'est la seule tour préservée dans son état d'origine du XIIIème siècle; elle se dresse à cheval sur le rampart protégeant le château par le sud. En pierre de taille, elle abrite un bel escalier d'accès aux meurtrières et à une cavité souterraine servant de réserve à vivres.

Tour de la Chaise et entrée du Château de Nogent-le-Rotrou 

Mur d'enceinte du Château St-Jean de Nogent-le-Rotrou  

Musée-château Saint-Jean
Rue du Château
28400 Nogent-le-Rotrou
Tél : 02 37 52 18 02
www.tourisme28.com


Catégorie: • BALADES & ESCAPADES… - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 19 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des polypores lignicoles peu fréquents...

Non-Comestible

           Abortipore biennal
         Abortiporus biennis
         ( Bulliard) Singer

Abortipore biennal • Abortiporus biennis 

Carte d'identité :
Champignon de l'ordre des Polyporales, de la famille des Meripilaceae.
Synonyme : Polypore bisannuel, Polyporus biennis.
Chapeau : Composé de plusieurs lobes réunis par le côté, imbriqués les uns dans les autres et formant une rosace irrégulière de 8 à 20 cm de diamètre autour d'un pied central. La face supérieure est mate, blanchâtre puis brun ochracé à brun roussâtre, 
très légérement zonée, souvent traversée par des brins d'herbe ou des débris végétaux.
Pied : Stipe très court quasi-inexistant, décentré.
Pores, tubes : Anguleux, irréguliers, labyrinthiformes, blanchâtres se tachant de brun rouge au toucher.
Chair, odeur : Chair blanchâtre, molle, dégageant une odeur agréable de champignon.
Spores : Elliptiques, lisses et incolores.

Abortipore biennal • Abortiporus biennis

Habitat: Abortipore biennal peu commun présent de juillet à novembre, semble pousser au sol mais vient en fait au contact du bois ou des souches de feuillus enfouies.
Comestibilité :  Sans intérêt voire indigeste.

Attention au risque d'erreur d'identification


Catégorie: Champignons - Tags: , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 14 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Rencontre d'automne autour des Chrysanthèmes

 Les chrysanthèmes dans toutes leurs splendeurs
Saint-Jean-De-Braye (45800)

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Le nom 'chrysanthème' vient du grec Anthemon (fleur) et Krusos (or). Les traces les plus anciennes de la culture de la "Fleur d'or" remontent au Vème siècle en Chine avant de gagner le Japon vers le VIIème  siècle où il connaîtra un essor remarquable.

En Europe, l'introduction du chrysanthème est dûe en 1789 au navigateur marseillais Pierre Blanchard bien que des livres du XVIIème siècle en Hollande fassent état de ces fleurs. Les collections botaniques connaitront un véritable succès au XIXème siècle avec l'introduction de nouvelles variétés.

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Parmi toutes les fleurs, des plus simples aux plus sophistiquées, le chrysanthème est apprécié partout dans le monde pour ses innombrables variétés et pour la richesse de sa palette de couleurs grâce à l'hybridation. 

Tous les genres du groupe chrysanthème (les botanistes parlent de 'Dendranthema') sont représentés dans la collection du Conservatoire National du Chrysanthème de Saint-Jean de Braye (45) :

  • Les formes des fleurs vont de la fleur simple ou double, avec des formes connues comme les pompons, les spiders, les incurvées, les récurvées, les alvéolées, les échevelées, les rayonnantes, les tubulées, ou encore les duveteuses.
  • Les formes cultivées vont des plus classiques potées à petites fleurs et aux grosses fleurs à couper pour les bouquets, à l'originale forme d'une uniflore (grosse fleur à haute tige) en passant par les chrysanthèmes en cascades ou formées en topiaire.

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Le conservatoire National du Chrysanthème a été créé à Saint-Jean-de-Braye en 1990. En plus de la création d'une collection des variétés traditionnelles à sauvegarder, le Conservatoire a également pour objectif de revaloriser le chrysanthème sous toutes ses formes et pour toutes les occasions. Il rassemble des professionnels horticulteurs et des amateurs, s'adresse aux anciens et aux nouveaux passionnés, jardiniers de métier ou non qui souhaitent aborder à leur tour, les méthodes culturales propres aux chrysanthèmes.

Logo Conservatoire des Collections Végétales spécialiséesConservatoire des Collections
Végétales Spécialisées

Saviez-vous que Saint-Jean-de-Braye est la seule ville de France à posséder le label de Conservatoire National de Chrysanthème CCVS et ce, grâce à la Collection de cultivars donnée à la ville il y a 20 ans par Paulette Lemaire, la fille de Paul Lemaire, chrysanthémiste abraysien de renom.

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

 Des mises en scène rappelant les origines asiatiques du chrysanthème

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme
En vedette, les uniflores au dessus des potées en topiaires

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme 

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   DSC_3752

Le chrysanthème élu par le public s'appellera "Anne Frank"

Lors de cette exposition 2014, les 2200 visiteurs qui sont venus cette année avaient la possibilité de voter parmi une sélection d'une dizaine d'obtentions créées par Gérard Juhel, Président du Conservatoire, pour leur chrysanthème préféré.

Le chrysanthème Anna-Frank

C'est la fleur du genre "spider" (araignée) de couleur rose-foncé, aux pointes d'argent et au cœur vieil-or qui s'appellera "Anne Frank". Cette belle fleur en aiguille qui portait le n°8, a été élue avec 493 voix sur 1700 votes, suivie de près par celle qui avait le n°1 (voir ci-dessous). Ce chrysanthème "Anne Frank" sera officiellement baptisé vraisemblablement lors d'une manifestation en 2015.

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme
L'art floral est mis à l'honneur

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme
A gauche, la fleur portant le n°1, arrivée en seconde position des votes.

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

DSC_3785   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme
Le chrysanthème "Saint-Fiacre d’Orléans" baptisé en 2012

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme
L'art floral est mis à l'honneur

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme   Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

 Atelier peinture autour des chrysanthèmes

Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme Expo 2014 du Conservatoire National du Chrysantheme

Conservatoire National du Chrysanthème
Paul Lemaire
128, Avenue denis Papin
45801 Saint Jean de Braye
tél. : 02 38 52 41 70
Site Internet du Conservatoire


Catégorie: • DECOUVERTES de PARCS & JARDINS - Tags: , , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 12 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Retour sur les trois derniers mois dans mon jardin

Mes petits tours du jardin l'appareil photo à la main

en août, septembre et octobre 2014


Je vous laisse apprécier tranquillement comme d'habitude...

Anémone du Japon
L'Anémone du Japon fidèle au rendez-vous

Criquet Chorthippus brunneus   Sauterelle Leptophyes punctatissima
Criquet Chorthippus brunneus
  et  
Sauterelle Leptophyes punctatissima

Aster amellus dit Œil du Christ
Aster amellus
dit "Œil du Christ"
et Punaise Juvénile d'Himacerus mirmicoides

Hibiscus syriacus    Coreopsis grandiflora
Hibiscus syriacus                                                               Coreopsis grandiflora

Clematis Jean-Paul II
Clematis ‘Jean-Paul ll'

Rosier Rose de Resht très parfumé   Rosier Reine des Violettes
Rosier 'Rose de Resht' très parfumé
  et  Rosier 'Reine des Violettes' au subtile parfum

Rosier Golden Célébration
Rosier 'Golden Célébration'

Cornus alba Elégantissima   Mouche à damier sur Cornus alba Elégantissima
Cornus alba 'Elégantissima'

Rosier moderne The Mac Cartney Rose
Le Rosier moderne 'The Mac Cartney Rose'

Rosier Mozart   Rosier Mozart
Le Rosier 'Mozart' et ses petites fleurs

Heuchère hybride Pinot gris
Heuchère hybride 'Pinot gris'

Heuchère hybride Pinot gris   Géranium vivace Pratense summer skies
Détail fleurs de l'Heuchère hybride 'Pinot gris' 
et Géranium vivace 'Pratense summer skies'

Fuchsias
Fuchsia fleurit tardivement jusqu'en automne

Aster amellus dit Œil du Christ   Aster amellus dit Œil du Christ
Aster amellus
dit "Œil du Christ"

Rosier grimpant Red parfum
Rosier grimpant 'Red parfum'

Epeire diadème   Cicadella veridis
Une Épeire dans sa toile
  et  une Cicadella veridis

Ichneumon auxilaire précieux au jardin
L'Ichneumon, un auxilaire précieux au jardin

Rosier Sourire d'Orchidée   Rosier Sourire d'Orchidée
Rosier 'Sourire d'Orchidée'

Rosier Graham Thomas
Rosier 'Graham Thomas'

Rosier Westerland   Rosier Westerland
Rosier 'Westerland' 

Salvia patens - Sauge bleue
Salvia patens - Sauge bleue

Géranium macrorrhizum variegatum   Mahonia x media Winter sun
Géranium macrorrhizum ‘variegatum‘ 
et  Mahonia x media 'Winter sun'

Dahlias décoratifs

Dahlias décoratifs

Dahlias décoratifs

Marguerites d'automne ou chrysanthèmes
Les Marguerites d'automne ou chrysanthèmes

Camélia d'automne Sasanqua Versicolor   Camélia d'automne Sasanqua Versicolor
Camélia d'automne Sasanqua Versicolor

Fleur d'Anthurium
Fleur d'Anthurium

Sueur de la fleur d'Anthurium


Catégorie: • TOURS DU JARDIN - Tags: , , , , - Commentaires [2] - Billet édité le 10 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Un jardin botanique et d'agrément au cœur de Hyères...

Jardin Olbius Riquier

à Hyères-les-Palmiers dans le Var

Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers

D’une superficie de 7 hectares, à quelques minutes du centre ville, ce jardin botanique qui fut une annexe du jardin d’acclimatation de Paris, est extraordinaire par sa densité végétale et le nombre important des variétés. Les plantes exotiques s'y développent en pleine terre créant des tableaux luxuriants, notamment les palmiers, des bambous et des plantes succulentes. Le Parc Olbius-Riquier a été labellisé "jardin Remarquable".

Label Jardin Remarquable

Outre le jardin botanique avec sa serre réservée aux plantes exotiques plus fragiles, le parc accueille un petit zoo dont les enclos, étaient malheureusement déserts lors de ma visite début septembre 2014. Cependant, il y a un jolie plan d'eau avec les traditionnels canards...

Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers   Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers
Des massifs très colorés bordent de larges allées

Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers
Des palmiers d'une hauteur incroyable !

14-Jardin-Olbius-Riquier   16-Jardin-Olbius-Riquier

Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers

17-Jardin-Olbius-Riquier   22-Jardin-Olbius-Riquier
Les écorces décoratives des Palmiers et des Platanes...

Jardin Olbius Riquier - 83400 Hyères-les-Palmiers
Le plan d'eau magnifiquement encadré par la végétation

20-Jardin-Olbius-Riquier   23-Jardin-Olbius-Riquier

Parc Olbius-Riquier
Avenue Ambroise Thomas
83400 Hyères-les-Palmiers
Entrée gratuite

www.hyeres-tourisme.com


Catégorie: • DECOUVERTES de PARCS & JARDINS - Tags: , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 09 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Fin »