A la découverte des araignées, opilions, acariens et scorpions...

Les araignées ne sont pas ces monstres poilus qu'on veut nous faire croire mais des animaux très surprenants par leurs comportements et leurs capacités qui méritent d'être observés, étudiés, photographiés... Les pages du JardinOscope sur les arachnides tentent modestement de minimiser les clichés qui ont forgé leur mauvaise réputation et déclinent les caractéristiques de ces prédateurs efficaces, maillons important de la chaîne alimentaire. Après tout, on a moins peur de ce qu'on connaît mieux !

Ces animaux à 8 pattes, dont la taille moyenne est de 5 mm (le corps de plus de la moitié des espèces ne dépasse pas quelques millimètres, la tégénaire de nos maisons mesure à peine 5 cm les pattes étalées, la plus grosse mygale 30 cm) sont inoffensives pour l'homme (à l'exception de quelques espèces que l'on a peu de chance de rencontrer sous nos latitudes). Ainsi, sur 41 000 espèces d’araignées répertoriées dans le monde (5700 en Europe, 1650 en France), seulement une centaine peut provoquer une réaction chez l’homme et moins d’une dizaine sont véritablement dangereuses. Les araignées, même les plus grosses, mordent très rarement l’homme, la morsure est une attitude de défense, utilisée en dernier recours. La majorité est incapable de percer notre peau.
En France, seules 3 espèces sont potentiellement dangereuses pour l'homme : La Malmignatte, cousine de la Veuve-noire, la Lycose de Narbonne et la Ségestrie florentine.

D'aspect, les araignées sont aussi diverses que les milieux qu’elles occupent. La forme du corps varie : ronde, allongée, avec des épines ou encore en forme de feuille. Les pattes peuvent être longues et fines, comme chez le pholque, commun dans nos habitations, ou au contraire courtes et trapues comme chez les araignées sauteuses. Si les araignées sont souvent de couleurs sombres, plusieurs dizaines d’espèces françaises arborent des couleurs vives : jaune, vert ou rouge.
La plupart d'entre elles ne sont pas agressives, préférant fuir ou se cacher et ne vivent qu'une année.

L’araignée se nourrissant d'insectes est un prédateur doté d’outils remarquables : du venin, de la soie, des yeux et des organes sensoriels très sensibles.

Et bien plus encore à découvrir en visitant...

Les pages des arachnides du JardinOscope...

  • Araniella-cucurbitina
    Araniella cucurbitina
  • Epeire-diadème-au-centre-de-sa-toile
    Les toiles d'araignées
  • Hogna-radiata
    Hogna-radiata
  • Scorpion
    Les Scorpions
  • Thomise variable
    Thomise variable
  • Trombidium-holosericeum
    Les Acariens
  • Neriene radiata
    Neriene radiata
  • Parasteatoda-lunata
    Parasteatoda lunata
  • Phalangium-opilio
    les Opilions
  • Saltique-Marpissa-muscosa
    Saltique Marpissa muscosa

Les araignées

  • Reportage sur l'exposition " Au fil des araignées" à Paris en 2012
  • Agelenidae  : Agelena labyrinthica, Eratigena atrica, Eratigena agresis, Tegenaria atrica, Tegenaria domestica,
  • Anyphaenidae : Anyphaena accentuata,
  • Araneidae : Aculepeira ceropegia, Araneus alsine, Araneus diadematus, Araniella cucurbitina, Araniella opistographa, Argiope bruennichi, Cyclosa conica, Cyrtophora citricola, Gibbaranea bituberculata, Mangora acalypha, Nuctenea umbratica, Zygiella atrica, Zygiella x-notata,
  • Atipidae : Atypus affinis
  • Clubionidae : Clubiona sp.
  • Gnaphosidae : Aphantaulax, Drassodes cupreus, Drassodes lapidosus, Herpyllus blackwalli, Scotophaeus scutulatus, Scotophaeus blackwalli, Scotophaeus sp.,
  • Linyphiidae : Erigone sp., Linyphia triangularis, Neriene radiata, Ostearius melanopygius, Tenuiphantes sp.,
  • Lycosidae : Hogna radiata, Pardosa agrestis, Pardosa amentata, Pardosa wagleri, 
  • Miturgidae : Cheiracanthium sp.
  • Néphilidae : Nephila inaurata madagascariensis, Nephila senegalensis,
  • Oecobiidae : Oecobius sp.
  • Philodromidae : Philodromus albidus, Philodromus aureolus, Philodromus dispar, Philodromus rufus, Tibellus oblongus,
  • Pholcidae : Holocnemus pluchei, Pholcus phalangioides,
  • Pisauridae : Pisaura mirabilis,
  • Salticidae : Evarcha jucunda, Heliophanus kochii, Heliophanus sp., Marpissa muscosa, Menemerus semilimbatus, Pseudeuophrys erratica, Pseudeuophrys lanigera, Salticus scenicus,
  • Segestriidae : Segestria bavarica, Segestria senoculata,
  • Scytodidae : Scytodes thoracica,
  • Theraphosidae : Mygale Aphonopelma, Mygale Brachypelma smithii,
  • Tetragnathidae : Metellina segmentata, Tetragnatha extensa,
  • Theridiidae :  Anelosimus eximius, Enoplognatha ovata, Parasteatoda lunata, Steatoda nobilis, Steatoda triangulosa, Steatoda grossa, Theridion sisyphium, Theridion sp.,
  • Thomisidae : Diaea dorsata, Ozyptila sp., Synaema globosum, Thomise misumena vatia, Xysticus sp. (X. lanio, X. kochi, X. cristatus, X. ulmi, etc…),
  • Uloboridae : Hyptiotes paradoxus, Uloborus walckenaerius,
  • Toiles d'araignées
  • Galerie photos "Les araignées et leurs toiles"


Les acariens


Les Opilions

  • Phalangiidae : Dasylobus graniferus, Dicranopalpus ramosus, Lacinius ephippiatus, Odiellus sp., Odiellus spinosus, Phalangium opilio,

Les Scorpions

  • Bothriuridae
  • Buthidae : En France : Buthus Occitanus.
  • Chaeulidae
  • Diplocentridae
  • Eucorpiidae : En France : Euscorpius flavicaudis, E. carpathicus, E. Italicus et Belisarius Xambeni.
  • Luridae
  • Scorpionidae  : Pandinus dictator,
  • Vaejovidae
  • ...