Anthurium andraeanum

Anthurium andraeanum

Carte d'identité :

Synonymes : Langue de feu, Flamant-rose,
Plante exotique originaire d'Amérique équatoriale de la famille des Araceae.
Hauteur : De 50 à 60 cm.
Encombrement : 50 à 60 cm.
Feuillage : Feuilles persistantes oblongues à lancéolée, épaisses, vert-foncé et brillantes.
Floraison : Cette plante peut fleurir toute l'année mais surtout en été. Les spathes en forme de cœur sont rouge vif, mais il y a des variétés de couleur rose ou blanche de 8 à 15 cm de long. L'inflorescence est un spadice blanc ou jaune de 7 à 9 cm érigé au cœur de la spathe et qui porte de nombreuses petites fleurs hermaphrodites.
Fructification : Les fruits ont l'aspect de baies charnues.
Toxicité : Toutes les parties de la plante sont toxiques.
Plante dépolluante : Cette plante à la faculté d'éliminer les formaldéhydes et les xylènes.

Spadice d'un Anthurium

Fiche de culture :

Exposition : Choisissez-lui une endroit lumineux sans soleil direct trop chaud, avec des températures idéales comprises entre 18 et 22°C. L'idéal est de l'installer près d'une fenêtre mais éloigné d'un radiateur. Intercalez un rideau devant la vitre en été pour réduire l'ensoleillement direct éventuel.
Terre : Installez-le dans un terreau très drainant.
Entretien :

  • Installez le pot sur un lit d'argile ou de gravillon humides et vaporisez de l'eau de pluie (évitez l'eau du robinet qui peut être calcaire) sous les feuilles.
  • Arrosez régulièrement pour maintenir la terre fraîche mais sans jamais d'excès. De mars à septembre ajoutez à l'eau d'arrosage un engrais pour plantes fleuries.
  • Coupez les spathes fanées dès que leur tige se dessèche.

Rempotage : Cette opération est à faire en fin d'hiver ou au début du printemps en évitant d'utiliser un pot trop grand et en n'enterrant pas la base des tiges.
Multiplication : Par division de la souche au printemps.

Anthurium-fleurs

Anthurium andraeanum - déco dans un vase   Composition florale avec des Anthurium

Le saviez-vous

Des plantes pour diminuer la pollution et le stress…

Des recherches scientifiques ont montré que certaines plantes comme le Chlorophytum, le Philodendron, l'Epipremnum pinnatum aureum, le Ficus, le Dracaena ou l'Anthurium éliminaient les 2/3 des composés (benzène, ammoniaque, formaldéhydes, monoxyde  de carbone,…) en suspension dans l'air ambiant d'une pièce en une nuit. Ces polluants viennent des appareils de chauffage, des colles et peintures, des vernis ou des détergents que nous utilisons plus ou moins régulièrement dans nos maisons ou appartements. Les plantes avec leur feuillage fixent les polluants, les rejettent dans la terre par leurs racines alors que le feuillage diffuse de l'oxygène. Les bactéries se trouvant dans la terre du pot neutralisent les polluants.

Anthurium andraeanum - Sueur de fleur

Anthurium-andraeanum