Aster d'automne 'Œil du Christ'
Aster amellus

Oeil_du_Christ

Logo_mellifereLogo papillon

L'aster amellus plus connu sous le nom de Œil du Christ a une abondante floraison bleu lavande d'août à septembre marquant la fin de l'été.
Il convient très bien dans des massifs dans lesquels on peut faire de beaux bouquets aux couleurs chatoyantes.
Cet aster, vigoureux et robuste est très résistant aux parasites, et particulièrement à l'oïdium. Il n'aime pas être planté en sol trop sec.

Aster_et_ros_e_2   Aster_et_goutte

Carte d'identité :

Famille :Asteracées
Haut: 50 cm - Densité: 4 Plantes /m2
Origine : Amérique du Nord
Feuillage vert grisâtre, lancéolé, caduc
Couleur des fleurs : lilacé à cœur jaune.
Floraison de juin à septembre.

Aster

Fiche de culture :

Période de plantation : printemps, automne
Exposition : soleil, mi-ombre, sachez que les aster amellus ne craignent pas la concurrence des graminées et autres vivaces.
Sol: Riche, léger, bien drainé, pH neutre et même calcaire.
Rusticité: -20°C

A noter : A partir du mois d’octobre, les asters et autres marguerites vivaces d’automne sont rabattus, de manière à leur permettre une meilleure reprise lors de leur plantation en pleine terre à cette époque.

Gardez les vigoureux : Pour éviter que les touffes ne s’évasent, arrachez les souches tous les 3 ou 4 ans, coupez les en éclats. Vous les replantez ensuite. Une opération à effectuer en automne ou en février-mars si votre sol est trop lourd en hiver.
Chaque automne, faites également un apport de matière organique car les asters apprécient une terre riche.

Agissez contre l’oïdium: Certaines variétés résistent mieux que d’autres, renseignez vous. Les Asters dumosus y sont sensibles, mais le soleil limite les risques. Si toutefois vous détectez ce feutrage blanc avant l’apparition des fleurs, traitez pour éviter qu’ils n’avortent. En fin de floraison, coupez et jetez les tiges attaquées. Voir SOS plante: L'Oïdium

Evitez la concurrence inutile: Dans le mois qui suit la floraison, étêtez les plants de façon à ce qu’ils ne se ressèment pas (particulièrement les Asters dumosus et novi-belgii ). Les plantes issues de semis sont rarement intéressantes mais si vigoureuses qu’elles risquent d’étouffer les espèces types que vous avez choisies.