Une coutume qui marque le début de Novembre

Fête de la citrouille

Le mot Halloween est l'abréviation anglaise de "All Hallow's Eve", qui se traduit littéralement par  "la veille de Tous les Saints" ou "la veille de la Toussaint". Halloween, traditionnellement célébré le 31 octobre au soir, donc veille de la Toussaint, est pour les enfants l'occasion de se déguiser avec des costumes et des maquillages effrayants (fantômes, sorcières, monstres de tout poils ou vampires,...) et d'aller sonner de portes en portes chez les voisins en demandant des friandises avec la formule : "des friandises ou un mauvais sort !".

Magicien-Lilian   Merlin-Gabin

D'origine celtes, cette ancienne tradition remonterait à plus de 2000 ans. On raconte qu'autrefois, pour éloigner les mauvais esprits et les sorcières, les gens déposaient sur le pas de leur porte de la boisson et de la nourriture, s'assurant ainsi leurs bonnes grâces. La légende décrit un monde peuplé de druides, de lutins, de fées et de sorcières demeurant dit-on, au cœur des forêts. Depuis la nuit des temps, tous ces personnages imaginaires ont éveillé en nous la peur et la fascination, défendant des valeurs perdues par la menace d'un sortilège jeté aux mauvaises personnes ou la gratification d'un enchantement à ce bon et brave au cœur pur...

Belle citrouille décorée   Citrouille décorée
Citrouilles souriantes et personnages étranges...

Le saviez-vous

Des petites créatures presque invisibles...

On les appelle elfes, lutins, gnomes et autres farfadets selon leur pays d'origine ou leur habitat. Ils sont partout aussi bien dans les forêts ou les prairies, en plaine comme en montagne, sur terre comme sur les océans et même jusque dans nos maisons. Leurs habits se confondent avec leur environnement ceux qui les rend difficile à être vus. Ils se nourrissent de quelques baies, de légumes et de fruits sauvages, plus rarement de viande,… Ces créatures travaillent également, dans la nature, elles sont jardiniers, soigneurs ou bien d'autres choses encore,…mais préfèrent jouer des mauvais tours, taquiner, faire des blagues aux autres. On raconte que tout ce petit monde quasiment invisible n'est pas toujours inoffencif, mais souvent malicieux voire franchement malveillant, partageant les méfaits des sorcières et des sorciers.


La magie, la sorcellerie et l'illusion font leur puissance. S'il vous arrive de rencontrer l'une de ces dames au détour d'un chemin, elle aura l'apparence d'une biche pour la fée, d'une mendiante hideuse pour la sorcière ou bien encore les formes et l'allure d'une resplendissante femme. Les druides, elfes et lutins ont en commun avec ces dames des pouvoirs propres à chacun, partagés entre les ténèbres et la lumière. Ils vivent dans nos bois et forêts, nos lacs et rivières où l'harmonie entre le végétal et l'animal règne.

Notre enfance a été nourrie de ces contes et légendes, nos enfants le sont encore aujourd'hui même si certains personnages ne sont plus tout à fait les mêmes, le monde virtuel et les jeux vidéo créant de nouvelles histoires...!

"La Sologne, ses bois, ses forêts, ses chemins et ses étangs possèdent disent les anciens cette magie et cette sorcellerie. Il faut avoir traverser ces forêts, masses sombres et brumeuses, vibrantes comme autant de mains menaçantes; Il faut avoir entendu les craquements secs ou les bruissements furtifs que fait naître le vent en jouant dans les branchages; Il faut avoir marché aux abords de ces marais. Pour comprendre, il faut connaître ses milles contrastes qui ont alimenté les croyances liées aux mauvais sorts et aux malédictions ancestrales.

De nombreuses histoires, vécues assure-t-on, sont racontées les soirs de pleine lune ! A nous faire frissonner. Qui peut dire si leur existence est réelle ou imaginaire".(Marie-Ange Delfolie)

Vitrine d'Halloween

Le bestiaire favori des sorciers

Chouette

Les oiseaux

Vous croyez voir des oiseaux ? Mais ne vous tromperiez-vous pas ?
Le corbeau au plumage tout noir, aux croassement aussi lugubre que désagréable serait le messager des forces du mal. Le Diable adore prendre sont apparence pour errer dans les cieux à la recherche d'âmes à voler.
La pie, messagère de mauvais sort est tout aussi corrompue. La poule noire est égorgée à minuit à la croisée des chemins tandis que la chouette ne nous protège que clouée à la porte des granges.

Toile-d'araignée

Les araignées

Ne reconnait-on pas les maisons des sorciers et des sorcières à leurs toiles d'araignées? Soucieux de cacher leurs mystèrieuses voire coupables occupations, ces personnes peu scrupuleuses envoûtent ces bestioles pour les soumettre à leurs quatre volontés.



Chat

Les chats

Ces félins ont la réputation d'avoir 9 vies ! Si nous, communs des mortels, les apprécions dans nos maisons car ils sont sencés y chasser les souris et les rats, ils règnent dans les sombres masures où se trament mauvais sorts et empoisonnements, surtout s'ils sont noirs. D'ailleurs, les chats ensorcelés se distinguent de ses congénères innocents par leurs yeux qui brillent d'une lumière maléfique dans le noir.

Crapaud

Le crapaud

Pourquoi adopter cet animal visqueux, à la peau gluante et parsemée de verrues ? Que seraient alors les brouets et les philtres sans sa fameuse bave ? Et que dire du poison tirer de sa peau ?
Bouilli, séché, réduit en poudre ou vivant, cet amphibien est omniprésent dans la pharmacopée des sorciers et des sorcières.


Chauve-souris

Les chauves-souris

Ces petits animaux volent dans les endroits lugubres, ne sortent que la nuit et dorment la tête en bas. Depuis des lustres, elles sont regardées avec méfiance sauf justement par les individus dont l'activité principale est de ne rien faire comme les autres. De facto, un tas de légendes planent au sujet des chauve-souris; on murmure que les enfants élevés par des chauves-souris (comme si c'était possible !) deviennent sorciers ou envoûteurs !

Serpent

Le serpent

Il est le tentateur par excellence, ainsi que le séducteur des hommes. Ses origines diaboliques en font un animal considéré comme ambivalent encore de nos jours. En avoir la maîtrise, c'est s'approprier une part de son pouvoir.



https://farm9.staticflickr.com/8506/8596135990_3a56b094dc_z.jpg

La salamandre

Avec ses couleurs peu habituelles, elle était tellement crainte que lorsqu'on en trouvait une, elle était tuée sans hésitation... si on en avait le courage ! Il était même d'usage de la faire souffrir le plus possible, afin de lui rendre le mal qu'elle avait pu faire.
En fait, sa peau sécrète un venin toxique pour se protéger de ses prédateurs dans la nature, mais inoffensif pour l'homme. Ensuite, si on lui arrache la queue ou une patte, elles repoussent en quelques mois. Tous ces signes distinctifs ont alimenté sans nul doute les légendes autour des salamandres dont l'activité est qui plus est, nocturne; à l'époque, on les croyait maléfiques ou magiques; on les accusait de tuer des gens; En Grèce, on disait même que les salamandres pouvaient marcher sur le feu sans se brûler ou vivre au fond d'un volcan.

Merlin

Mais qui était Merlin l'enchanteur ?

La légende dit qu'il est né au cœur de la mystérieuse Forêt de Brocéliande, fils d'un être démonique et d'une simple mortelle. Symbole des druides celtes, il connaissait tous les secrets de la nature.
Magicien, il invoquait et soumettait à sa volonté les puissances, provoquant bienfaits multiples et guérisons extraordinaires. Il n'usait, dit-on, de ses dons que pour faire le bien. Il fut ainsi le fidèle compagnon du Roi Arthur, l'aidant notamment à combattre les saxons. 
Moitié homme, moitié esprit, on le croyait puissant, capable de se transformer aussi bien en jeune fille qu'en nain ou en n'importe quel animal. Epris de la fée Viviane, s'est-il assoupi à ses côtés dans une clairière, la laissant ainsi tracer autour de lui le cercle magique, l'emprisonnant à jamais ?

 

Les plantes et la sorcellerie

La connaissance des plantes remonte à l'origine de l'humanité. Jusqu'à l'apparition de l'agriculture, les hommes chassaient, les femmes et les vieillards cueillaient les graines et les fruits et récoltaient diverses plantes. La cueillette nécessitait une connaissance certaine des vertus alimentaires et des périodes de récolte. L'expérience leur permettait d'évaluer la toxicité des espèces et les effets que leur consommation avait sur la santé et le comportement.
Ainsi, de tout temps de nombreuses plantes ont été utilisées pour modifier le comportement des êtres, provoquer des empoisonnement mortels aussi bien pour l'homme que pour le bétail. Les magiciens de tout poil, de toutes les époques, sous toutes les latitudes s'en sont servis pour exercer "leurs pouvoirs" sur les populations crédules.

La Famille des plantes la plus utilisée est celle des Solanacées dont font partie les pommes de terre, les tomates, les aubergines,.... Mais les sorciers se sont davantage intéressés aux propriétés de la Belladone, la Mandragore ou la Jusquiame.

Mandragore

La Mandragore

La mandragore est sans doute la plante la plus célèbre en sorcellerie. Cette plante suscite toujours la fascination. La forme de ses racines rappellant des cuisses humaines y est sans doute beaucoup dans sa réputation. Passant pour avoir des vertus aphrodisiaques, elle pouvait aussi bien être un remède contre la stérilité… et un moyen d'éviter la peste !
Au Moyen-Âge, recherchée au pied des gibets, le voisinage avec la mort lui offre des pouvoirs maléfiques. Le philtre dont elle composait la base, procurait des songes dorée et des rêves merveilleux. Voilà donc un vrai trésor, mais difficile à conquérir; une croyance transmise de générations en générations, voulait qu'elle soit la matérialisation d'un être surnaturel poussant un terrible cri quand on l'arrachait de la terre; celui qui l'entendait, mourait ou devenait sourd. Pour éviter cet inconvénient, on attachait la plante à un chien que l'on chassait vivement. Le chien arrachait la plante et prenait ainsi tous les risques. Alors, l'heureux mortel qui possédait cette racine avait entre les mains un trésor inestimable contre tous les maléfices.
Plante médicinale aux propriétés mydriatiques, elle contient les mêmes alcaloïdes que la Belladone : Hyoscyamine et scopolamine.

Belladone

La Belladone (Atropa belladona)

Cette Solanacée également appelée "Belle dame" car à petites doses les "Bella Dona" vénitiennes l'utilisaient pour dilater leurs pupilles et rendre leurs yeux plus brillants; Mais on la nommait aussi "Morelle furieuse", "Herbe au diable" ou "Cerise empoisonnée". Elle était utilisée comme poison à fortes doses ou comme simple narcotique.


Jusquiame

La Jusquiame (Hyoscyamus niger)

Surnommé "Tue poule", plante médicinale de la Famille des Solanacées, toxique selon la dose et pouvant entraîner la morte. La Jusquiame est une des premières plantes utilisées en médecine; elle le fut notamment par les sumériens. La plante renferme les mêmes alcaloïdes que la Belladone et la Mandragore. Narcotique et vénéneuse, elle rentrait dans la fabrication des philtres et des onguents de sorcières. Les récits des hallucinations qu'elle procure sont très curieux. L'excitation brutale et violente du système nerveux procurait la sensation de ne plus toucher le sol, la tête se détachant des épaules (waouh !). Ses éffets frappaient les esprits de terreur (tu m'étonnes !) et occasionaient un délire où les objets les plus minimes prenaient les plus grandes proportions.

Datura

Le Datura ( Datura stramonium)

Egalement appelé "Pomme du diable", "Herbe à diable", "Herbe aux sorciers",… est une plante médicinale toxique selon la dose et pouvant entraîner la mort. De réputation antique, elle est très prisée en sorcellerie. Les sorciers du Moyen-Âge et probablement ceux de l'Antiquité l'utilisaient pour annihiler la mémoire des faits accomplis. L'infortuné ensorcelé, sous l'influence de la drogue, pouvait commettre les pires actions avec la consolation de n'avoir jamais de remords.

Bryone

La Bryone (Bryona dïoica)

Le Navet du Diable se trouve facilement dans les haies au bord des chemins. Toute la plante est toxique. Elle était utilisait comme remède externe en cataplasme. Sa racine qui peut atteindre 1 m de long a souvent été sculptée et transformée en mandragore par d'habiles marchands de rêves qui en tiraient de gros profits.
Comme toutes les "herbes magiques", des rituels de récoltes étaient obligatoires pour que ses vertus soient efficaces. Par exemple, il ne fallait la cueillir qu'entre le 23ème et 30ème jour de la lune, la ramasser en nommant les vertus de l'herbe et l'usage qu'on veut en faire,...

Helleborus-Niger

L'hellébore noire (Helleborus niger)

Egalement nommée "Rose de Noël" et "Rose du Serpent", c'est une plante médicinale toxique selon la dose et pouvant entraîner la mort.
Son nom scientifique vient du grec "bore" qui veut dire nourrir et "heleïn", faire mourir. Comme nourriture, l'hellébore a dans l'Antiquité et l'histoire de sérieuses références : 
• Au VIè siècle avant JC, Solon d'Athène empoisaonna les aqueducs avec de l'hellébore pour en finir avec le siège de la ville qui s'éternisait, exterminant ainsi la population.
• Jeanne de Navarre (1528-1572) mère de Henri IV fut victime d'un véritable cadeau empoisonné envoyé par Catherine de Médicis. Il s'agissait d'une magnifique paire de gants imprégnés d'hellébore. Elle mourut trois jours après les avoir enfilés.
• L'hellébore entre aussi dans la composition de philtres permettant de s'envoler pour le sabbat.

Ergot-de-seigle

L'ergot de seigle (Claviceps purpurea)

L'ergot de seigle est un champignon qui parasite la graminée, responsable d'hallucinations (apparitions de figures fantastiques, colorations intenses, etc.) et de gangrène qui provoque la perte de doigts, de main, de nez, etc. La Sologne en 1750 a été ravagée par ce mal appelé "gangrène des solognots", ailleurs "feu de saint-Antoine".
Ce n'est qu'en 1777 que les recherches de l'Abbé Teissier ont montré la toxicité de l'ergot de seigle. Son complexe chimique fut à l'origine de la découverte du L.S.D. en 1938 par A. Hofman.

Amanite-tue-mouche

Les champignons hallucinogènes

On peut citer l'Amanite tue mouche qui fut sans doute le premier hallucinogène révélé aux hommes. Selon la quantité ingérée, "la fausse oronge" fait apparaître les objets démesurément grands, suivies de crises de folie furieuse et destructrice, et d'un sommeil profond ou de la mort.

 


Citrouille-hallowin  Citrouille_hallowin  Citrouille_hallowin  Citrouille_hallowin  Citrouille_hallowin  Citrouille_hallowin  Citrouille_hallowin 
(Bibliographie : Almanach de l'orléanais et musée de la sorcellerie)

Ailleurs sur le web

Halloween - Wikipédia
Halloween est aujourd'hui célébrée principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et, dans une moindre mesure, en France. La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes effrayants comme des costumes de fantômes, de sorcières, de monstres ou de vampires et aillent sonner aux portes en demandant des friandises avec la formule : Trick or treat !
J'ai testé... Un dentier très stylé ! ...
Octobre, ses couleurs d'automne, ses premiers frimas, et...Halloween... Ce n'est pas un scoop, le 31 on va terroriser grave dans les rues et les chaumières. Et les citrouilles seront sauvagement martyrisées pour être transformées en Jack-O'-Lantern du meilleur effet.
http://sohiedelamarsa.canalblog.com