Tout ce qu'ils faut savoir au sujet de ces arbres et arbustes
pour les garder beaux pendant de longues années

La famille des Cornaceae compte des espèces très diversifiées, certaines ont un port buissonnant avec des branches colorées en hiver (rouges, jaunes, noires,...) et des feuilles diversement panachées, d'autres sont de véritables arbres avec un port étagé; Des cornouillers nous gratifient en fin de printemps d'une superbe et abondante floraison, en fait des bractées blanches, roses, rouges,...qui couvrent quasiment tout le feuillage pendant 5 à 6 semaines chez certaines variétés. Le feuillage de certains se colore magnifiquement de rouge, jaune, violet,... Enfin, en fin d'été beaucoup produisent de gros fruits très décoratifs.
Les cornouillers sont considérés comme des arbres, mais à l'exception des Cornus controversa (photo ci-dessous) et alternifolia, la plupart ont un développement lent et atteindront dans de bonnes conditions 3 à 4 m de haut en 15-20 ans. Le choix est délicat tant cette famille est vaste.

Cornus controversa Variegata
Le Cornus controversa Variegata du jardin d'André Eve à Pithiviers

Quelle nature du sol leur convient ?

  • L'idée que les Cornus aient besoin d'une terre dite de bruyère ou acide n'est pas tout à fait justifiée. Seuls Cornus florida et Cornus canadensis (ce dernier est un excellent couvre sol) sont très peu tolérants à des sols non acides, voire neutres, surtout s'ils sont mal drainés.

Cornus-florida-Rubra   Cornus-Florida-Cherokee-Chief
      Cornus florida 'Rubra'                                  Cornus Florida 'Cherokee Chief'

  • Cornus controversa et Cornus kousa s'accommodent d'une terre neutre, profonde et humifère. Vous pouvez améliorez votre sol par des apports de terreau et de matière organique bien décomposée.
  • Cornus nuttallii est un peu plus exigeant notamment en ce qui concerne l'humidité, le sol et l'air ambiant doivent rester assez humides pour qu'il se développe bien - un arbuste de sous-bois par excellence qui peut se cultiver en pot ou en bac dans une cour ou une terrasse abritée.

Cornus kousa Vénus   Cornus-Kousa-Ed-Mezitt
Cornus kousa 'Vénus'                                Cornus Kousa 'Ed-Mezitt'

Cornus-kousa-Satomi
Cornus kousa
'Satomi'

  • Les espèces buissonnantes à écorce comme Cornus sanguinea et Cornus mas, tolèrent tous les sols, même calcaire.

Les cornouillers sont-ils gourmands ?

Les cornus à fleurs redoutent la sécheresse et ont donc besoin d'humus et d'eau. Faites un apport de matière organique (compost, terreau de feuilles, fumier bien décomposé) au moment de la plantation et à chaque printemps; arrosez régulièrement dans une cuvette circulaire aménagée à leur pied. Couvrez le sol avec bonne couche de BFR afin de garder l'humidité du sol pour réduire les arrosages en été.

Quelle exposition aiment-ils ?

  • Les cornus n'aiment pas le plein soleil mais n'aiment pas davantage l'ombre froide. La situation idéale pour les espèces à fleurs comme Cornus kousa 'Chinensis', Cornus controversa, Cornus alternifolia, est la mi-ombre d'un couvert léger. Ils n'aiment pas les vents desséchants.

Cornus-Chinensis
Cornus kousa
'Chinensis'

Cornus-controversa   Cornus-Alternifolia
Cornus controversa variegata                          Cornus alternifolia variegata

  • Les feuillages panachés ont besoin de davantage de lumière pour conserver leurs beaux dégradés de couleur. Cornus alba 'Aureomarginata' et Cornus alba 'Elégantissima', apprécient même le plein soleil, ce qui ne les empêchent pas de pousser à mi-ombre.

Les cornouillers sont-ils rustiques ?

Les Cornus sont rustiques, même s'ils n'ont pas tous la résistance du Cornus de Sibérie (jusqu'à -25°C). Cependant il arrive que des gelées printanières tardives abîment les fleurs et leurs bractées, ce qui peut faire croire que des variétés précoces comme Cornus florida et d'autres espèces à fleurs sont fragiles. En fait, il n'en est rien, les arbres résistent très bien.

Cornus-Celestial-Shadow-2   Cornus-Celestial-Shadow-3
Cornus x rutgersensis 'Celestial Shadow' au feuillage panaché vert et jaune en été
et aux couleurs chatoyantes en automne

Comment tailler les cornus à écorce ?

Sur des Cornouillers à écorce (comme Cornus alba 'Sibirica', Cornus sanguinea, Cornus alba 'Elégantissima',...) n'hésitez pas à pratiquer une taille sévère très près du sol (à 10 - 15 cm de la souche) chaque année en mars. Les nouvelles pousses qui vont pousser dès le milieu du printemps seront plus colorées que les branches plus âgées .

Cornus-alba-Elégantissima-2   Cornus-sanguinea
Cornus alba
'Elégantissima' et Cornus sanguinea en hiver

Comment tailler les cornus à fleurs ?

  • Sur les variétés à fleurs, la taille n'est pas nécessaire ou doit en tous cas rester légère. Vous devrez intervenir en période de repos de la plante, hors gel. Les interventions des premières années visent à former une petite cépée de deux à quatre branches principales.
  • Sur les arbustes adultes, il faudra surtout couper le bois mort ou malingre de façon à conserver une ramure bien aérée.

De quelles maladies peuvent-ils souffrir ?

  • Les cornus sont sensibles au sol peu aéré, mal drainé et peuvent pourrir sous l'effet du phytophthora, une maladie cryptogamique.
  • L'anthracnose, des champignons qui causent des taches brunes à noires sur les feuilles. Dès les premiers signes de présence de cette maladie, le mieux est de couper et de brûler la végétation atteinte. Traitez avec des solutions à base de cuivre, de préférence en début de végétation.

Comment les multiplier ? Par semis, bouture ou greffe ?

  • II est relativement facile de multiplier les cornouillers à bois décoratif comme Cornus alba par bouturage. Prélevez des tiges de l'année semi-aoûtées, dans le courant de l'été, et mettez-les à enraciner à mi-ombre, éventuellement sous cloche pour maintenir l'humidité.

Cornus-alba-Elégantissima
Cornus alba
'Elégantissima' en fleurs

  • Chez les Cornus à fleurs, l’enracinement de la bouture est plus aléatoire, et les sujets obtenus n'auront vraisemblablement pas la vigueur d'un arbre greffé.
  • Avec les semis, il vous faudra être très-très patient, en effet un semis ne fleurira qu'au bout de dix à quinze ans !
  • La multiplication par greffe donne des résultats plus rapide, il ne faut en effet pas plus de un à deux ans pour voir fleurir le nouveau cornus.