Chiendent rampant
Elymus repens, Elytrigia repens

Chiendent rampant

Carte d'identité:
Plante herbacée de la famille des Graminées (Poacées), monocotylédones.
Vivace invasive à long rhizomes blancs formant de nombreuses tiges de 2 à 3 mm de diamètre.
Les rhizome présentent des noeuds et des extrémités pointues blanches et dures. Les racines et les ramifications se forment sur ces noeuds.
Le chiendent se rencontre partout mais il est le témoin de terres argileuses et humides.

Chiendent planche botanique  Rhizome de chiendent

Hauteur: 20 à 80 cm
Feuilles: vert franc à ligule courte, face supérieure velue et face inférieure glabre.
Floraison: Juin à septembre
Fleurs: Epillet alternant sur le rachis (tige de l'épi) formé de 3 à 7 graines situées côte à côte entre deux glumes externes.
Graine: Caryopse légèrement velu, scabre, se ressemant au gré du vent.
La plante se propage principalement par voie végétative avec ses rhizomes.

Repère:
Renoncule, chiendent, rumex, liseron,… s'installent de préférence sur des terrains bien amendés en compost, terre de bruyère, terreau du commerce, et régulièrement arrosés. En jardinant, nous leur recréons des conditions de vie favorables.

Comment y remédier ?
Bêchez régulièrement le sol, surtout si vous utilisez un motoculteur. La fourche-bêche convient également et vous pouvez  l'utiliser en pleine saison, entre deux cultures. L'objectif est d'aérer le sol, à la fois en surface et à l'endroit où se produit la "semelle de labour", qui correspond au fond de la zone travaillée par le bêchage.

Remède de Grand-Mère :
Diurétique et émollient - il n'irrite pas, en cas d'inflammation, les voies urinaires. Il a un effet antirhumatismal. Décoction de racines coupées ou râpées, 25-50 g, à boire à volonté. Bains de pieds, des mains, compresses, cataplasmes,…avec des macérations longues et tièdes des racines râpées.