Grande Chélidoine
Chelidonium majus

Chélidoine

Carte d'identité :

Synonymes : Grande Éclaire, Herbe aux verrues,....
Plante vivace herbacée de la Famille des Papaveraceae.
Encombrement : 30 à 50 cm en tous sens.
Feuillage : Feuilles molles pennées, lobées et crénelées, velues ou glabres, glauques en dessous, alternes sur les tiges légèrement velues et fragiles.
Floraison : D'avril à octobre, petites fleurs à l'aisselle des feuilles, jaune-brillant à 4 pétales insérés dans un calice à 2 sépales.

Habitat : La chélidoine est commune un peu partout, elle apprécie les terrains frais, un tas de pierres, des décombres, un coin de mur ombragé, l'orée d'un bois, les bords de chemin,... pour s'installer. Sa durée de vie n'est que de quelques années mais elle se ressème seule facilement.
Rusticité : Résiste jusqu'à des températures de -20°C.

Toxicité : Son suc de couleur orange contient des alcaloïdes toxiques qui est cependant un remède populaire contre les verrues. La plupart des ongants vendus en pharmacie pour éliminer les verrues contiennent du suc de chélidoine.

  • Lors de la cueillette, évitez que le latex jaune ambré à orange et à l'odeur assez désagréable, s'écoule sur votre peau qui sera alors brûlée de la même façon que les verrues.
  • En cas d'ingestion, le latex peut provoquer des vomissements même à faible dose. Notez que 60 grammes de latex suffisent à tuer un chien !
  • Pour faire disparaître les verrues, badigeonnez-les chaque jour avec un bout de tige d'où s'écoule le latex. En quelques jours, les verrues disparaîtront.