Pavot en arbre
Romneya coulteri 'White Cloud' 

Pavot en arbre • Romneya coulteri

Carte d'identité :

Synonymes : Coquelicot en arbre, faux pavot,...
Plante vivace herbacée au port arbustif, à base ligneuse de la Famille des Papaveraceae originaire du sud de la Californie.
Tiges dressées, parfois ramifiées, à reflets gris-bleu jusqu'à 2 voire 3 mètres de hauteur.
Encombrement : Très drageonnant, cette plante peut occuper 2 à 3 m en tous sens.
Feuillage : Feuilles composées de façon irrégulière avec deux ou trois paires de folioles de 7 à 12 cm, vert argenté à vert bleuté.
Floraison : En été, de juillet jusqu'en automne, d'énormes et spectaculaires fleurs en coupe de 10 à 15 cm de diamètre, parfumées, constituées de 5 à 6 pétales blanc-immaculé, satinés, froissés entourant une grosse touffe d'étamines jaune d'or, s'ouvent solitaires ou par trois en haut des tiges.
Rusticité : Zone 7 - rustique jusqu’à -12°C en sol sec.

Pavot en arbre • Romneya coulteri

Pavot en arbre • Romneya coulteri   Pavot en arbre • Romneya coulteri

Fiche de culture :

Exposition : A planter dans un endroit ensoleillé, de préférence abrité près d'un mur chaud.
Sol : Terre profonde, bien drainée, même caillouteuse ou sablonneuse.
Soins :

  • Arrosez avec modération après la plantation jusqu'à la reprise.
  • Rabattez les touffes en automne.
  • Répandez un paillis protecteur compte tenu de sa rusticité limitée.

Multiplication :

  • Bien que capricieuses, ses multiplications peuvent être tentées par division de la souche. 
  • Il est possible d'essayer de bouturer les racines lorsque la plante rentre en dormance.
  • Le bouturage des tiges aoûtées est à réaliser au cœur de l'été en plantant des tronçons de 10 à 15 cm dans des pots remplis de terreau à semis, placés à l'ombre et arrosés dès que la surface du substrat est sèche.
  • Ces boutures doivent passer les mois d'hiver sous châssis ou en serre; Les boutures réussies seront plantées au printemps.

Le saviez-vous

Limiter l'expansion galopante de cette plante relève quasiment de l'exploit.

Le Romneya coulteri - difficile à réussir mais quasi-impossible de s'en débarrasser - a un développement très vigoureux et très drageonnant qui peut devenir envahissant.
Ses puissantes racines, très profondes, courent loin dans le sol et des drageons peuvent surgir à plusieurs mètres de la plante initiale.