Sauge officinale
Salvia officinalis

Sauge-officinale   Sauge-officinale-fleur

Plante odorante 

Carte d'identité :

Petit arbrisseau vivace de la Famille des Lamiaceae (ex-Labiaceae).
Port buissonnant jusqu'à 60 cm de haut.
Feuillage : Feuilles persistantes très aromatiques, ovales, duveteuses à texture épaisses, de couleur gris-vert.
Floraison : Au début de l'été, épis de fleurs tubulaires bleu-violet.
Rusticité : Bien que vivace, elle ne résiste pas à un froid prolongé inférieur à -10°C

Fiche de culture :

Exposition : Plein soleil.
Sol : Terre légère et bien drainée
Soin : Protégez cette sauge pe,dant le premier hiver qui suit la plantation.
Une taille est nécessaire au printemps pour avoir une plante en bon état ou juste après la floraison.
Multiplication : Pas semis ou par bouturage.
Récolte : Cueillez les jeunes feuilles toute l'année et les fleurs quand elles éclosent.

Sauge-officinale-fleurs

Usages :

  • En cuisine : La Sauge officinale et l'espèce voisine aux feuilles panachées, la Sauge dorée (S.o. icterina), s'emploient pour leur saveur. Ce sont les feuilles qui sont utilisées fraîches ou sèchées dans des recettes à base de fromage, de saucisses, de porc, de veau,... Elle est aussi utilisée pour dans des farces.
  • Vertus médicinales : C'est une plante astreingente, antiseptique et antibactérienne. Les infusions de feuilles peuvent être prises en gargarismes ou en bains de bouche.
    Préparation d'une infusion anti-transpiration, anti-surmenage, anti-colique : Pour libérer les thuyanes nocifs contenus dans les feuilles de sauge, faites-les bouillir 3 minutes. Ajoutez une cuillerée de miel pour rendre l'infusion plus agréable au palais.
  • En parfumerie : L'huile essentielle est utilisée dans la fabrication de parfums et de produits de beauté. 
  • Notez bien que la sauge et surtout l'huile essentielle sont toxiques à fortes doses et ne doivent donc pas être utilisées sous une forme médicinale sur une longue période. Enfants de moins de 7 ans et femmes enceintes ou alaitante doivent s'abstenir d'en consommer. A petite dose en cuisine, elle reste inoffencive.