La crue exceptionnelle de Boigny-sur-Bionne

De mémoire de Boignaciens, c'est du jamais vu avec autant d'ampleur ! On avait déjà vu la Bionne sortir de son lit, mais jamais aussi haute. Bon, je sais, vous allez me dire "il a bien pire ailleurs" - Oui, certes! Mais je vous répondrai que les riverains qui voient leurs maisons envahies par les eaux boueuses, quelque soit la hauteur d'eau, doivent tous ressentir la même tristesse, la même peur, le même désarroi en découvrant tout ce qu'ils viennent de perdre, les travaux à entreprendre pour remettre tout en état, les tracas avec les assurances, le manque à gagner pour les entreprises sinistrées, etc...

Le 31 mai 2016

La Bionne (qui se jette quelques kilomètres plus loin dans la Loire) déborde et les habitants riverains ont les pieds dans l'eau - le Pont de Boigny est fermé à la circulation,.... et la pluie continue à tomber, tomber,....

La-Bionne-déborde

La-Bionne-déborde-2   Riverains-innondés

Le 1er Juin

A Boigny, la décrue a commencé mais il y a encore un bon gros débit d'eau sous le pont. Entre autres riverains, la boulangerie et le Restaurant du Pont ont été inondés, la salle polyvalente de la Caillaudière a également été touchée,...

La-Bionne-à-Boigny-1-06

Le-pont-de-Boigny 

   
Les pluies diluviennes de ces derniers jours ont affaibli le mur du "Donjon" historique et emblêmatique de Boigny !

La-tour-du-Château

Le 2 juin 2016

A Combleux, l'écluse de l'Embouchure (hôtel-restaurant "La Marine") et le déversoir du canal (11h AM) aux débits d'eau impressionnants qui se jettent dans la Loire dont le niveau doit encore monter d'un mètre selon les spécialistes en charge de surveiller et réguler autant que faire se peut la crue.

L'écluse-à-Combleux

Déversoir-canal-Combleux   Déversoir-canal

La-canal-d'Orléans
Le chemin de halage du canal d'Orléans est inondé à l'approche
du confluent de la Bionne en crue et de la Loire dont la côte est très haute

La-Loire
La Loire à Combleux offre une paysage fascinant

Le saviez-vous

Pourquoi toutes ces rivières sortent-elles de leur lit ? 

D'abord, il faut se souvenir que depuis le début de ce mois de mai 2016, il y a eu beaucoup de précipitations. D'autre part, les températures ont été largement en dessous des normales de saison, ce qui n'a pas induit suffisamment d'évaporation pour assècher les sols gorgés d'eau.

La dessus, la pluie est tombée en grande quantité pendant près de 3 jours de suite sans discontinuer, alimentée par une dépression qui a fait du sur-place pendant tout ce temps au dessus d'une même zone géographique. Ainsi, ce sont tous les cours d'eau de la région qui ont vu leur débit enfler très rapidement. Dans le département du Cher, les crues touchent la Sauldre, l'Yèvre, le Fouzon et l'Arnon qui se jettent dans le Cher. Dans le Loiret, c'est le Loing affluent de la Seine qui a connu une crue exceptionnelle supérieure à celle de 1910. Les cours d'eau de la Sologne comme le Cosson et le Beuvron ont également été touchés par une crue d'une grande ampleur.

Les spécialistes s'accordent pour dire que ce type de crue est rare en cette saison - historiquement, toutes les grandes crues ont plutôt eu lieu en hiver.

Et puis le préoccupant "réchauffement climatique" ressort de sa boîte ! 

A la question "y'a-t-il un lien avec le réchauffement climatique?" - Les spécialistes répondent ne pas savoir à ce jour s'il y a un lien ou non avec le réchauffement climatique. Il n'est pas possible de modéliser un phénomène s'il ne s'est produit qu'une seule fois ou deux. Si dans les années à venir, des crues venaient à se répéter toujours au printemps, en mai ou juin, dans ce cas on pourra dire que le climat y est pour quelque chose.


D'autres se demandent même si "El Niño", ce phénomène océanique de grande échelle de l'océan Pacifique équatorial qui affecte le régime des vents, des températures de la mer, ne serait pas à l'origine des perturbations climatiques que nous connaissons en Europe de l'Ouest...?

A lire ailleurs sur le web

Autoroute A10 : La vérité sur les origines de l'inondation
L'autoroute A10, notamment dans la partie toujours inondée en amont d'Orléans, a été construite dans les années 70. Une époque à laquelle les avertissements et préconisations des écologistes et des organismes officiels étaient encore moins écoutés ou respectés qu'en 2016.
http://www.politis.fr