Helléborine
Eranthis hyemalis

(Linnaeus) Salisb., 1807

Fleurettes-jaunes

Carte d'identité :

Synonymes : Eranthe d'hiver, Hellébore jaune, Hellébore d'hiver, Aconit d’hiver,...
Petite plante vivace rhizomateuse de la Famille des Ranunculaceae.
Le rhizome ressemble à un grain brun de formes irrégulières, de 20 mm de diamètre maximum.
Port : Tige érigée d'environ 8 à 12 cm de haut.
Feuillage : Feuilles caduques vertes.
Floraison : Très précoce en plein hiver (février), fleur solitaire de 2-3 cm de diamètre en coupe qui se referme le soir ou par temps sombre. La fleur est composée de 6 sépales pétaloïdes jaune-d'or très lumineux et de pétales également jaunes aussi courts que les étamines, qui s'épanouissent sur une collerette (involucre) de feuilles vertes laciniées.
Rusticité : Zone 5 , résiste facilement jusqu'à -15°C.
Toxicité : Toutes les parties de cette plante sont toxiques et la sève par contact peut provoquer des réactions dermiques.

Eranthis-hyemalis   Eranthishyemalis

Fiche de culture :

Exposition : Soleil à mi-ombre au moment de la floraison mais mi-ombragée en été.
Sol : Cette plante se plaît dans tous les types de terre fraîche et humide, de préférence riche en humus.
Plantation : Installez les rhizomes à l'automne à 2 ou 3 cm de profondeur, espacés de 10 cm et recouvrez-les de terre fine.
Pour faciliter la reprise, faites tremper les rhizomes 24 heures dans l'eau pour les faire gonfler, surtout s'ils sont desséchés.
Soin : Aucun en particulier; c'est une plante qui n'aime pas être transplantée et qu'il est préférable de laisser en place plusieurs années consécutives.
Multiplication : Par division des rhizomes à l'automne ou par semis (spontanés ou non) sachant que dans ce cas la floraison se fera attendre 3 à 4 ans.

Eranthis-hyemalis-3
Les Helleborines forment ici un tapis en compagnie des perce-neige.