Helléborine
Eranthis hyemalis

(Linnaeus) Salisb., 1807

Eranthis hyemalis

Carte d'identité :

Synonymes : Eranthe d'hiver, Hellébore jaune, Hellébore d'hiver, Aconit d’hiver,...
Petite plante vivace rhizomateuse de la Famille des Ranunculaceae qui se naturalise facilement.
Le rhizome ressemble à un grain brun de formes irrégulières, de 20 mm de diamètre maximum.
Port : Tige érigée d'environ 8 à 12 cm de haut.
Feuillage : Feuilles caduques vertes.
Floraison : Très précoce en plein hiver (dès janvier jusqu'à mars, selon la richesse du sol, l'exposition et le climat), fleur solitaire de 2-3 cm de diamètre en coupe qui se referme le soir ou par temps sombre. La fleur est composée de 6 sépales pétaloïdes jaune-d'or très lumineux et de pétales également jaunes aussi courts que les étamines, qui s'épanouissent sur une collerette (involucre) de feuilles vertes laciniées.
Rusticité : Zone 5, résiste facilement jusqu'à -15°C.
Toxicité : Toutes les parties de cette plante sont toxiques et la sève par contact peut provoquer des réactions dermiques.

Eranthis-hyemalis   Eranthishyemalis

Fiche de culture :

Exposition : Soleil à mi-ombre au moment de la floraison mais mi-ombragée en été.
Sol : Cette plante se plaît dans tous les types de terre fraîche et humide, de préférence riche en humus.
Plantation : Installez les rhizomes à l'automne à 5 cm de profondeur, espacés de 7 à 10 cm et recouvrez-les de terre fine.
Pour faciliter la reprise, faites tremper les rhizomes 24 heures dans l'eau pour les faire gonfler, surtout s'ils sont desséchés.
Soin : Aucun en particulier; c'est une plante qui n'aime pas être transplantée et qu'il est préférable de laisser en place plusieurs années consécutives.
Multiplication : Par division des rhizomes à l'automne ou par semis (spontanés ou non) sachant que dans ce cas la floraison se fera attendre 3 à 4 ans.

Eranthis hyemalis
Eranthis hyemalis dans la neige (Photo Domaine de Schoppenwihr - Alsace)

Autres espèces :

Eranthis cilicica, plus gracile et à floraison plus tardives, dont la tige est brunâtre et le feuillage plus fin. Cette espèces se multiplie par semis spontanés ou par bulbilles, formant au fil des années un tapis dense couleur soleil.

Eranthis x turbergenii 'Guinea Gold', un hybride de grande taille, stérile car ne se produisant pas par graines.

Fleurettes-jaunes