Pendants ou dressés, doux ou soyeux, les chatons

illuminent nos jardins de leurs tons jaunes, bruns ou verts

Salix caprea pendula
Les chatons du Salix caprea pendula (saule pleureur)

Ces inflorescences pelucheuses sont en réalité des organes de reproduction qui apparaissent en fin d'hiver sur de nombreuses familles botaniques : Les Salicaceae (Peupliers, Saules,...), les Betulaceae (Aulnes, Bouleaux, Noisetiers,...) et les Fagaceae (Hêtres, Châtaigniers,...). Les chatons sont caractérisés par leur précocité même s'il est possible d'en voir encore en juin. Néanmoins, c'est en février-mars qu'ils sont le plus visibles, les branches qui les supportent n'ayant pas encore de feuilles.
A cette époque de l'année, les gelées sont possibles évidemment et la plupart des pollinisateurs ont une activité encore relativement réduite - à l'exception peut-être des bourdons terrestres moins frileux qui sont les premiers à se mettre à l'ouvrage. C'est donc le vent qui est le principal vecteur pour transporter le pollen de fleurs en fleurs et qui est aussi responsable du retour des crises d'allergies chez certaines personnes.
Certaines espèces pouvant être dioïques, il est conseillé de choisir des arbres ou arbustes porteurs de fleurs mâles plus spectaculaires que les fleurs femelles.

Chaton de saule et mésange

Saule Marsault 2
Les chatons des Saules Marsault (Salix Caprea) sont plutôt dressés alors que chez la plupart
des autres plantes, ce sont des épis de forme pendante...

Chatons de l'aulne

Chatons jaunâtres de l'Aulne glutineux (Alnus glutinosa) avec ses écailles rougeâtres
(fleurs mâles) qui voisinent avec les petits strobiles (fruits) ligneux et noirâtres.

Chatons-aulne   Chatons-de-l'aulne-2

Bourgeons-magnolia
Bourgeons d'un magnolia à feuilles caduques

Bourgeons-de-Platane   Bourgeons-sur-platane
Les bourgeons très particuliers des platanes commençant à éclore

Les chatons d'un Charme commun
Un Charme commun orné de ses chatons en breloques

Chatons-saule-Tortueux-3   Chatons-noisetier-tortueux

Les chatons caractéristiques d'un noisetier tortueux et ses petites fleurs femelles qui sont logées
dans des bourgeons d'où dépassent seulement les stigmates rouges (photo ci-dessous).

Chatons noisetier tortueux

Chatons-de-groseillier   Groseillier
Un groseillier sauvage exhibe ses délicates inflorescences

Chatons-de-saule-pleureur
Le Saule pleureur étend son rideau de lianes

Chatons Salix chamaemeloides Mesuneko   Chatons-Salix chamaemeloides Mesuneko

Les gros chatons tout doux du Saule asiatique Salix chamaemeloides 'Mesuneko'

Chatons-Salix-chamaemeloides-Mesuneko

Noisetier Merveille de Bollwiller
Le Noisetier 'Merveille de Bollwiller' expose ses pampilles au vent

Noisetier-tortueux-jardin-des-plantes   Noisetier-tortueux
Les chatons du noisetier Corylus avellana 'Contorta' habillent ses branches tortueuses

Pompons de Clematite sauvage
Ces pompons de Clématite sauvage ne sont évidemment pas des chatons,
mais sont les restes des fruits après la floraison de la saison précédente.

Chatons
Sur le noisetier Corylus avellana, les fleurs mâles (les chatons) s'épanouissent
avant les fleurs femelles rouges qui ne mesurent que quelques millimètres seulement
et qui deviendront après la pollinisation par le vent des noisettes
.

Inflorescences d'érable
Remarquables inflorescences d'érable qui précèdent les samares;
les grappes de ce pied mâle, l'espèce est dioïque, évoquent les chatons.

Noisetier   Noisetier Corylus avellana Contorta
Chatons d'un noisetier commun et d'un noisetier tortueux Corylus avellana 'Contorta'

Hamamelis Mollis
La floraison qui s'apparente à des chatons de l'Hamamelis Mollis

Bourgeons de laurier   Stachyurus praecox
Bourgeons du laurier cerise (Prunus laurocerasus) et fleurs en boutons du Stachyurus praecox

Cônes rougissantes du Magnolia grandiflora
Les cônes rougissantes du Magnolia grandiflora
sont très décoratives en cette saison

Bourgeons

Bourgeons d'un arbuste non identifié 

Bourgeons-2   Bourgeons