plante odorante

      Primevère officinale
    Primula officinalis

Primevère-officinalis

Carte d'identité :

Plante herbacée vivace basse de la Famille des Primulaceae.
Autres noms : Primula veris - Primavera (en italien "premier printemps") Coucou des jardins.
Hauteur : 20 à 30 cm.
Feuillage : Les feuilles vert-tendre disposées en rosette serrée sont allongées, plus large vers le sommet. Elles ont un aspect gaufré avec des nervures saillantes sur la face inférieure
Pendant la période de repos des primevères (automne - hiver), la partie aérienne peut disparaitre.
Floraison : En Mars - avril, des tiges  sortent du centre de la rosette et montent nettement au dessus du feuillage.
Les petites fleurs groupées en ombelles lâches au sommet des hampes sont constituées de 5 pétales jaune d'or marqués à la base d'une tache orange. Les fleurs jaunes de la primevère officinale dégagent un parfum subtil que n'ont pas les autres espèces.
La primevère officinale développe deux types de fleurs hermaphrodites : Certains pieds ont des fleurs avec de longues étamines qui dépassent le pistil avec un décalage de maturation de ces organes sexuels pour éviter l'autofécondation. D'autres pieds produisent des fleurs dont le pistil dépasse les étamines pour éviter l'autopollinisation.

Coucou-des-jardins   Primula-veris

Primevère-coucou-des-jardins

Fiche de culture :

Utilisation : Massifs, rocailles, jardinières
Exposition : Soleil ou mi-ombre - cette plante affectionne les prés, les talus et les bois clairs.
Plantation: Dans une terre humifère, mélangée avec du terreau.
Densité : 5 plants au m2.
Entretien : coupez les fleurs fanées et les feuilles sèches.
L'excès d'eau peut provoquer la pourriture grise.
Protégez les touffes des attaques de limaces en dressant une barrière de cendre de bois.
Elles peuvent être envahies par les pucerons ou attaqué par les charançons.

Primevere

Autres espèces :

La primevère élevée (Primula elatior) : Grandes fleurs jaune-soufre en haut de longues hampes dans les près et à la lisière des bois.

La primevère vulgaire ( Primula vulgaris) : Fleurs jaune-pâle mesurant jusqu'à 3 cm de Ø, commune dans les sous-bois ou à leur lisière.

Le saviez-vous

Remède de Grand-mère:

Les primevères sont non seulement jolies à regarder, mais comme le suggère le qualificatif "officinal" elles possèdent des vertus médicinales aujourd'hui plus ou moins oubliées :
Cette plante est diurétique, elle favorise l'expectoration, calme les spames, atténue les douleurs.
Les feuilles en usage externe traitent les ecchymoses.
Les fleurs séchées servent à préparer des tisanes calmantes et adoucissantes contre les irritations de la gorge.

Côté saveurs :

Elles sont aussi de bons légumes et un condiment méconnus :
Les jeunes feuilles dont la senteur est délicatement anisée - riche en vitamine C et en sels minéraux - peuvent être ajoutées dans une salade. Elles peuvent être cuites avec d'autres légumes sauvages. On peut en faire aussi en mélange avec des pommes de terre et un oignons, une excellente soupe.

Le langage des fleurs

Ces fleurs sont indissociables du printemps et sont le symbole de la jeunesse, du renouveau, d'un amour naissant, des premiers désirs.

Ailleurs sur le Web

Les Primevères de Barnhaven
Spécialistes des primevères. La plus grande collection de France avec 400 variétés : polyanthus, auricules, sieboldii, hellébores...

http://www.barnhaven.com