La visite de Saint-Nicolas

Tous les 6 décembre, ce personnage mythique est très attendu par les enfants,
mais attention au Père Fouettard qui n'est jamais très loin !

St-Nic

La légende du Saint Nicolas raconte que, dans la région Lorraine, l'hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière des fenêtres d'une maison, ils s'approchèrent et frappèrent à la porte.
L'homme qui leur ouvrit, Pierre Lenoir, boucher de son état, accepta de leur donner l'hospitalité pour la nuit. En fait, sitôt les enfants entrés, il les tua, puis à l'aide de son grand couteau, les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans son saloir (un grand baquet empli de sel), afin d'en faire du petit salé. (une histoire plutôt sodide jusque là !).
Saint Nicolas à cheval sur son âne vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L'homme, n'osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu'il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au dessus du tonneau de petit salé, reconstituant et ressuscitant ainsi les trois enfants.
Saint Nicolas enchaîna le boucher à son âne et le garda auprès de lui pour le punir. Il devint le père Fouettard, être mauvais, dont le rôle est de réprimander les enfants désobéissants et les cancres, fort de son caractère violent et irascible. Toujours vêtu de noir, caché sous une cagoule et une épaisse barbe noire, il incarne tout l'opposé de Saint Nicolas, en somme, qui arbore une belle barbe blanche, des vêtements colorés d'évêque (mauve et blanc, avec une crosse, dorée à l'origine, puis rouge et blanche, ce qui le rapproche du Père Noël actuel (Saint Nikolaus devint Santa Klaus), et donne toujours l'image d'une personne bienveillante.

Joyeuses-Saint-Nicolas

En Alsace et en Lorraine, Saint-Nicolas apporte traditionnellement des confiseries et des friandises mais distribue également des cadeaux aux enfants qui ont été bien sages. Quant aux enfants polissons, ils ont droit à la visite du Père Fouettard qui donnerait plus volontiers des coups de fouet que des cadeaux à ces petits garnements ! La tradition veut qu'il y ait un défilé de chars avec feu d'artifice dans divers villages de l'est de la France et que le Saint-Nicolas, plus ou moins l'ancêtre du Père Noël, passe dans les écoles distribuer des friandises et des petits bonhommes en pain d'épices aux enfants.

Complainte de Saint-Nicolas

Recueilli par Gérard de Nerval (1842)
Chanter par Dorothée

Les paroles

Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs
Tant sont allés, tant sont venus
Que vers le soir se sont perdus.
S'en sont allés chez le boucher :
Boucher, voudrais-tu nous loger ?
Entrez, entrez, petits enfants,
Y'a de la place assurément.
Ils n'étaient pas sitot entrés
Que le boucher les a tués,
Les a coupés en p'tits morceaux
Mis au saloir comme pourceaux.
Saint Nicolas au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher :
Boucher, voudrais-tu me loger ?
Entrez, entrez, Saint Nicolas,
Y'a de la place, il n'en manque pas.
Il n'était pas sitôt entré qu'il a demandé à souper.
Voulez-vous un morceau de jambon ?
Je n'en veux pas il n'est pas bon.
Voulez-vous un morceau de veau ?
Je n'en veux pas il n'est pas beau.
Du p'tit salé, je veux avoir
Qu'il y a sept ans qu'est dans l'saloir.
Quand le boucher entendit ça,
Hors de la porte il s'enfuya.
Boucher, boucher ne t'enfuies pas,
Repends toi, Dieu te pardonnera.
Saint Nicolas alla s'asseoir
Dessus le bord de son saloir.
Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas.
Et le Saint étendit trois doigts,
Les petits se levèrent tous trois.
Le premier dit : "J'ai bien dormi."
Le second dit : "Et moi aussi."
Et le troisième répondit
"Je me croyais au Paradis."

Saint-Nicolas est aussi le Saint Patron de la Lorraine

La-Porte-Héré-à-NancyLa Porte Héré à Nancy qui s'ouvre sur la Place Stanislas

Pour en savoir plus sur Saint-Nicolas

Nicolas de Myre
Nicolas de Myre ou Nicolas de Bari , communément connu sous le nom de " Saint Nicolas " est né à Patare, en Lycie, autour des années 260 et mort à Myre en 345. C'est un évêque de Myre en Lycie, en Anatolie, l'Orient de l'Empire romain.
https://fr.wikipedia.org