Comestible-NON

   Clavaire visqueuse
   Multiclavula mucida
(Pers. 1797) R.H. Petersen

Clavaire visqueuse • Multiclavula-mucidaClavaires muqueuses et algues vertes ont colonisé un tronc de feuillus
humide, couché à terre dans une forêt mixte du massif vosgien versant alsacien

Carte d'identité:
Synonymes : Clavaire muqueuse, Clavaria mucida, Lentaria mucida (Pers.) Corner (1950).
Champignons
largement répandus mais rares (LR4) de la famille des
Clavulinaceae.
Forme :
Fructifications cylindriques à fusiformes, simples, rarement fourchus, linéaires ou coudés à la base, de 5 à 15 mm de haut maxi et de 0,75 à 1,5 mm de diamètre. Les deux tiers supérieurs sont fertiles, de couleur blanchâtre, crème chamois pâle à chamois pêche devenant brun à noirâtre à la dessiccation.
Pied :
La partie inférieure stérile - à peine distincte de la zone fertile - est blanche ou crème souvent avec un fin feutrage mycélien blanc.
Sporée : Blanche, spores oblongues-ellipsoïdes, lisses à paroi mince.
Chair : Cireuse, coriace.
Saveur et odeur : Douce difficile à distinguer.

Clavaire visqueuse • Multiclavula-mucida   Clavaire visqueuse • Multiclavula-mucida

Habitat : Les Multiclavula mucida poussent dans les forêts de ravins ou alluviales humides, de juillet à octobre, en colonies plus ou moins importantes sur le bois mort de feuillus pourrissant, humide et couvert d'algues vertes du genre Coccomyxa avec qui elles vivent en symbiose. Comme les lichens, Multiclavula mucida et cette algue verte ne peuvent se passer l'une de l'autre; on dit que c'est un champignon "lichénisé".
Comestibilité Inconnue, trop petits pour avoir une valeur culinaire.

Confusion possible : Avec Multiclavula vernalis jaune-pâle à rougeâtre, tête blanche, à même le sol, très rare.

Attention_au_risque_d_erreur