Logo-odorantLogo mellifere           Melilot blanc
           Melilotus albus

Melilotus albus

Carte d'identité :
Plante herbacée mellifère bisannuelle de la Famille des Fabaceae.
Synonymes : Trèfle odorant, Luzerne bâtarde.
Hauteur : Tiges dressées, ramifiées et éparses de 60 à 130 cm
Feuillage : Feuilles trifoliées à folioles étroites, ovales, renversées et dentées.
Floraison : De juillet à octobre, grappes longues et étroites de fleurs blanches
Fruits: Gousses glabres
Parfum : Les plantes desséchées exhalent un parfum de foin dû à la coumarine qu'elles contiennent (Odeur d'Aspérule).

Melilotus albus 2  Melilotus albus 4  Melilotus albus 3

Habitat : Le Melilot poussent spontanément aux bords des chemins, dans les décombres et remblais caillouteux voire incultes, argileux mais riche en azote. Demande un sol sec et drainé bien ensoleillé.

Toxicité : Le Mélilot combiné à une fermentation lors de l'opération de séchage peut produire une substance toxique qui est un anticoagulant puissant pouvant être néfaste au bétail; Une vache peut en effet mourir d'hémorragie à la suite d'une blessure si elle vient de manger du Melilot.

Oiseau-tuteur-300
Usage médicinal : 

Les tiges fleuries et séchées rentrent dans des préparations d'herboristerie.

Le melilot a des propriétés sédatives et émollientes; cependant, cette plante contient un principe actif anticoagulant du sang, à prendre donc par petite dose.
Les Anciens utilisaient le Mélilot en pommades pour soigner les inflammations, les bosses et tuméfactions.
Jadis des infusions ou des teintures étaient utilisées poir soigner l'insomnie, les maux de tête ou les règles douloureuses.

Le mélinot a aussi des propriétés insecticides, ainsi l'herbe séchée est parfois ajoutée dans des sachets parfumés pour protéger les vêtements dans les armoires.

Autre espèce : Melilotus officinalis - Mélilot à fleurs jaunes à odeur de miel très ressemblant.