Haut

newsletter-du-JardinOscope

Le JardinOscope, toute la flore et la faune de nos parcs et jardins

Le JardinOscope vous propose des fiches d’identité et de culture des fleurs et plantes de nos jardins ou sauvages dans la nature, des reportages sur de nombreux parcs et jardins, mes carnets de voyages et balades, le tout illustré de beaucoup de photos.





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

Un champignon comestible des plus appréciés des fins gourmets

Comestible         Trompette de la mort
         Craterellus cornucopioides
           (L.: Fr.) Pers.

 Trompette des morts 3

Carte d'identité:
Champignon de la famille des Cantharellaceae.
Synonyme : Trompette des morts, corne d'abondance,
Craterelle,...
Chapeau :
3 à 12 cm de haut, 2 à 5 cm de Ø, en forme de trompette, d'entonnoir ou encore de cornet dont la face supérieure est en totalité gris-brun sombre, gris violacé, parfois presque noir, squameuse à finement veloutée.
Marge irrégulièrement flexueuse, crénelée.
Hyménium :
Faiblement plissé, veiné, gris clair à brun noir
Pied :
Difficile de parler d'un pied tant il est le prolongement du chapeau et qu'il est difficile de savoir où l'un ou l'autre commence ou finit, toutefois on dira qu'il est court, creux, plus ou moins ridé et qu'il mesure entre 3 et 10 cm.
Sporée : Blanche.
Chair, saveur :
Chair grisâtre, mince, souple, de saveur douce à poivrée, dégageant une odeur aromatique.
Habitat :
D'août à novembre, en touffes discrètes enfouies parmi les feuilles mortes, dans les bois de feuillus, surtout sous les hêtres et les chênes, plus rarement sous les châtaigniers, en sol calcaire.
Les Trompettes de la mort sont en assez nette régression à cause de la pollution.

Trompette des morts Trompette des morts-2

Comestibilité : Les Trompettes de la mort, de saveur un peu sucrée, sont d'excellents champignons, ils peuvent être cuisinés frais mais il est aussi possible de les laisser sécher et de les conserver dans un endroit sec.

Confusions : Possible avec la Chanterelle cendrée (Cantharellus cinereus) - même habitat, plus rare - mais plus petite, avec l'hymedium composé de plis lamelliformes et un chapeau qui, bien que creusé en entonnoir, reste fermé.

Attention_au_risque_d_erreur


Catégorie: Champignons - Tags: - Commentaires [4] - Billet édité le 18 octobre 2011 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Un champignon comestible des plus appréciés des fins gourmets

    moi aussi j'aime beaucoup ces champignons

    Posté par la fée carambole, 19 octobre 2011 à 12:58 | | Répondre
  • hélas on n'en trouve plus beaucoup .. on se défoule sur les chanterelles .. tant pis

    Posté par Framboise44, 19 octobre 2011 à 16:01 | | Répondre
  • Bonjour,
    J'ai visité votre blog que je trouve très intéressant et j'aimerais savoir si le sujet de mon blog pourrait intéresser vos lecteurs. La culture de champignons permet de recycler beaucoup de nos déchets et s'inscrit parfaitement dans une démarche éco-citoyen.
    J'aimerais faire connaître cette activité au plus grand nombre :
    http://www.champignonscomestibles.com
    En espérant qu'un partenariat est possible entre nos deux blogs je vous souhaite une agréable journée.
    Bien cordialement,
    Samuel

    Posté par Samuel, 05 décembre 2011 à 19:54 | | Répondre
  • J'ai visionné à mon tour votre site dont le thème fort original est très intéressant.

    J'ai mis l'adresse de votre site dans ma page de liens avec des sites traitant du monde fongique, ici:
    http://jardinoscope.canalblog.com/archives/2006/04/02/22893552.html

    Cordialement
    [Nature]

    Posté par Patrick L, 05 décembre 2011 à 20:00 | | Répondre

Nouveau commentaire


Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil