Haut

newsletter-du-JardinOscope

Le JardinOscope, toute la flore et la faune de nos parcs et jardins

Le JardinOscope vous propose des fiches d’identité et de culture des fleurs et plantes de nos jardins ou sauvages dans la nature, des reportages sur de nombreux parcs et jardins, mes carnets de voyages et balades, le tout illustré de beaucoup de photos.





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

Des champignons qui en parasitent un autre...

Comestible_NON        Astérophore faux-lycoperdon
        Asterophora agaricoides

asterophora_agaricoides

Carte d'identité:
Asterophora agaricoides sont des champignons de petites dimensions, également appelés Nyctalis agaricoides et Nyctalis
asterophora sont de la famille des Nyctalidae qui squattent d'autres champignons.
Chapeau : de 5 à 25 mm, d'abord globuleux puis hémisphérique devenant convexe; de couleur blanchâtre il se recouvre d'une couche poudreuse (chlamydospores) ocre à brune-chocolat lui donnant un aspect pulvérulent.
Pied :
de 1 - 2 x 0,5 cm, cylindrique, onduleux, de couleur blanchâtre finement méchuleux.
Lames :
blanches le plus souvent étroites, peu formées voire inexistantes.
Chair :
Blanche à goût et odeur de farine.
Sporée : Blanc-crème.
Habitat :  Il fructifie uniquement sur d'autres champignons, notamment sur de vieilles Russules noircissantes (Russula nigricans) en voie de décomposition, lors de périodes humides de Juillet à Novembre.
Comestibilité : Non comestible.
Confusions possibles avec Asterophora parasitica (ou Nyctalys parasitica) dont le chapeau est blanc-argenté, lisse, non poudreux.

Attention_au_risque_d_erreur


Catégorie: Champignons - Tags: - Commentaires [0] - Billet édité le 12 octobre 2010 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Des champignons qui en parasitent un autre...

Nouveau commentaire


Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil