Le Bambou sacré
Nandina domestica

bambou_sacr_

Carte d'identité :

Cet arbuste dont le nom vernaculaire fait référence au bambou, est de la famille des Berberidaceae alors que le vrai bambou est une graminée de la famille des Poaceae. Le Nandina est originaire de l'Est de l'Asie, de l'Himalaya et du Japon.
Hauteur : Le Nandina domestica a une croissance assez lente et ne dépasse pas les 2 mètres de haut pour un étalement de 1,5 mètres environ.
Port élancé avec de grandes tiges peu ramifiées terminées par des feuilles composées de petites folioles.
Chaque tige dont l'écorce présente un aspect craquelé et grisâtre, a comme chez le bambou, ses propres racines traçantes.
Feuillage : Les feuilles sont semi-persistantes - ce n'est que par grand froid ou par vieillesse qu'elles peuvent tomber après avoir pris une teinte rouge ou violette. Les jeunes feuilles sont également colorées en rose ou en rouge.
Rusticité : Cet arbuste souvent considéré comme frileux résiste très bien jusqu'à -12°C voire -15°C sur de courtes périodes, s'il est installé dans une endroit abrité. La partie aérienne peut effectivement geler à partir de -5°C
Floraison : Des grappes coniques de fleurs blanches apparaissent de juillet à août au dessus du feuillage.
Fructification: La pollinisation transforme les fleurs en baies rouges (quelquefois jaunes) qui peuvent rester sur l'arbuste jusqu'à la floraison de l'année suivante.
Toxicité: Bien que la plante soit toxique pour l'homme car elle contient de l'acide cyanhydrique, ses fruits font le régal des oiseaux chez lesquels cette substance reste inoffensive.

Fruit_du_nandina  Nandina___bambou_sacr_

Fiche de culture :

Utilisation : De petite taille et de croissance assez lente, à cultiver en isolé au jardin ou en bac.
Plantation:
De novembre à mai dans une terre légèrement acide, riche en humus et bien drainée.
Exposition: Soleil, mi-ombre - mais préférez l'installer à l'abri d'un soleil très chaud ainsi que de vents très froids.
Multiplication: Par boutures à crossette de tiges aoûtées en fin d'été, ou par division au printemps ou encore par semis au printemps.
Arrosage : Arrosez régulièrement les deux premiers étés qui suivent la plantation. Paillez le pied préventivement contre la sécheresse.
Entretien : Ne demande pas de taille particulière mais enlevez les branches mortes ou trop chétives.

Fruit_du_Bambou_sacr_