Polypore amadouvier
Formes fomentarius

Non Comestible

     Polypore amadouvier • Formes fomentarius

Carte d'identité:

Champignon lignicole commun de la famille des Hymenochaetaceae.
Chapeau: Champignon en forme de sabot de cheval ou en forme de console, sans pied, de 10 à 40 cm de diamètre et de 5 à 20 cm d'épaisseur et peut atteindre un poids de 2 kg.
La surface supérieure est de couleur ocre à brun-rouge chez les jeunes sujets et devient grise à noirâtre en forme de croute dure en vieillissant avec des bandes circulaires  de croissance plus ou moins parallèles. La zone de croissance est brunâtre tandis que la marge arrondie est blanchâtre.

Polypore amadouvier • Formes fomentarius Polypore amadouvier • Formes fomentarius

Polypore-amadouvier-•-Formes-fomentarius
A la Pointe de Courpain début avril 2014

Pores, tubes: Face inférieure crème à brun-gris; Pores très petits au nombre de 2 à 4 par mm, Tubes stratifiés de 2 à 5 mm  de long.
Chair: Chair brun-clair, tendre rappelant le cuir, dégageant une odeur de bois frais. Les jeunes spécimens dégagent une odeur de banane.
Sporée: Blanche.

Polypore amadouvier • Formes fomentarius (Sur un hêtre en Corse)

Habitat: Les amadouviers persistant toute l'année sont des parasites de faiblesse qui poussent dans les bois de plaine et de moyenne montagne sur les troncs des feuillus, préférentiellement les Hêtres, on rencontre l'Amadouvier plus rarement sur d'autres feuillus tels que les Peupliers, les Saules, les Platanes, les Bouleaux, les Chênes ou encore les Marronniers.

ComestibilitéNon comestible.

Confusions possibles: Ces champignons peuvent être confondus avec les Polypores marginés dont le bourrelet de croissance tire sur le rouge orangé à jaune à marge blanchâtre et qui se rencontre sur les Hêtres, les Epicéas et les Aulnes.

Le saviez-vousL'amadou, servait d'allume-feu

Autrefois, on extrayait de la trame du champignon, sous sa cuticule dure, l'amadou, une substance spongieuse et combustible qui servait à fabriquer des briquets. La chair du polypore était taillée en fines lamelles , puis bouillies dans un mélange de salpêtre afin d'augmenter l'inflammabilité de l'amadou. On frottait alors une pièce en acier contre un silex pour produire des étincelles projetées sur l'amadou qui s'enflammait rapidement. Un tel "briquet" parmi les objets trouvés autour d'Ötzi, la momie découverte en 1991 dans le glacier de Similaun dans la province du Sud Tyrol, montre que l'usage de l'amadou existait déjà il y a 4000 ans.
Bouton_Savoir_plus sur Ötzi sur Hominides.com

Polypore amadouvier • Formes fomentarius (sur tilleul)   Polypore amadouvier • Formes fomentarius (sur tilleul)
Polypore se développant sur un des Tilleuls au Grand Courtoiseau

Polypore amadouvier • Formes fomentarius

Attention_au_risque_d_erreur

A voir ailleurs sur le web