Haut

newsletter-du-JardinOscope

Le JardinOscope, toute la flore et la faune de nos parcs et jardins

Le JardinOscope vous propose des fiches d’identité et de culture des fleurs et plantes de nos jardins ou sauvages dans la nature, des reportages sur de nombreux parcs et jardins, mes carnets de voyages et balades, le tout illustré de beaucoup de photos.





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

Les jardins de Chaumont 2008, pour prolonger le partage…

Conservatoire International des Parcs et Jardins et du Paysage
Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)

17ème Festival International des jardins
Thème 2008: "Des jardins en partage"

CIMG0407

°°°0°°°

Pour ce 17ème Festival de Chaumont-sur-Loire, les jardins rivalisent, plus que jamais, d'inventivité, de créativité, d'imagination, d'extravagance, de poésie ou de réalisme pour nous proposer une déclinaison très large de "l'idée de partage". Les créateurs ont concocté 26 nouveaux jardins, pas toujours conformes, il est vrai, aux canons conventionnels de l'esthétique, mais faisant échos aux préoccupations que nous devons partager pour la protection de notre chère planète.

Pour vous aider à "décoder" chacun de ces jardins et mieux en "partager" le(s) sens,
j'ai recopié les explications fournies sur le panonceau à l'entrée de chaque jardin.

°°°0°°°

Entre 2

Marion ROBERT et Laurent GONGORA, étudiants à l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg,
Alice ROUSSILLE, professeur, France

1

CIMG0281  CIMG0282

D’élégants portiques très écologiques et un foisonnement de claustras de bois que chacun peut ouvrir et fermer selon le principe du store déroulant, structurent ce jardin. Et l’on s’aperçoit que cette nouvelle manière de clôturer l’espace du jardin favorise l’échange. Au fil du parcours, les cloisons deviennent progressivement bancs, hamacs et jardinières.

CIMG0283

°°°0°°°

CIMG0306

°°°0°°°

Cinq pour un

Virginie PIGEON et Sébastien OCHEJ,
architectes-paysagistes, Belgique

3

Des parcours en caillebotis divisent l’espace en 5 parterres de couleurs unitaires planté d’essences variées (vivaces, graminées, annuelles ou potagères). Les miroirs dressés au bout de ces parcours reflètent cet espace divisé, mais derrière cette vision figée, les essences se mélangent, les chemins convergent, et ce jardin "partagé" devient lieu de partage.

CIMG0284

°°°0°°°

CIMG0314

°°°0°°°

Cocagne de jardin !

Benjamin CHAMBELLAND, étudiant à l’ENSAP de Bordeaux, Marie-Ange GIRAUDEL,
Professeur, Stéphane DUPRAT, paysagiste, Stéphane DOUSSARD, encadrant-maraîcher du Jardin «bio-solidaire»,
Jeannette, Yves, Suze, Thomas & Filomena, jardiniers au Jardin «bio-solidaire» de Blois
(réseau des Jardins de Cocagne), France

2

CIMG0287

Ce jardin est né d’un processus de création collectif entre une école de paysage et une association du réseau des jardins de Cocagne, jardins maraîchers biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle. A travers la production et la distribution de légumes biologiques sous forme de panier hebdomadaire, ces jardins permettent à des personnes en difficulté de reconstruire un projet professionnel. Ces cinq potagers de légumes
anciens, conçus par cinq jardiniers très différents les uns des autres, font ressortir et transmettent quelques grands principes de culture comme la culture sur billons, le cycle du végétal et les nécessaires associations de plantes.

CIMG0288   CIMG0289
L'hormone naturelle de bouturage et l'art de faire un bon…billon

°°°0°°°

CIMG0307

°°°0°°°

Jardin poubelle

Christine et Michel Péna, paysagistes

4

Soucieux des préoccupations environnementales dont chacun devrait avoir conscience, Christine et Michel Péna réalisent à Chaumont-sur-Loire un jardin à partir de la récupération de tous les déchets des autres jardins du festival 2008, qui ont été broyés, concassés, compactés pour réaliser un jardin de base évoluant tout au long du festival. Ce jardin doit être comme un "Jardin Nid de Souris", lieu extraordinairement douillet et accueillant, fait avec des matériaux de récupération de toutes sortes, morceaux de laine, de roche, de plastique, de bois, clous dans lequel de petits souriceaux fragiles grandissent au chaud et dans la douceur……

CIMG0291

CIMG0292   CIMG0293

°°°0°°°

CIMG0315

°°°0°°°

Le Parfait

Jean-Noël CAILLAUD, paysagiste, Pierre NAVARRA, ingénieur en microélectronique,
Emmanuel SORIN et Guillaume SURGET, architectes, France

5

CIMG0295  CIMG0296

Hommage aux conserves de nos grands-parents, le Parfait est un jardin qui reprend ses droits autour d’une cuisine décentrée par la présence d’un vieil olivier. 4 jardins et autant de patios, tous lieux d’échanges et de partage entre générations, amis et voisins... Entre ces différents espaces court un mur en terre serti de plus de 200 bocaux qui contiennent chacun une recette de famille. Le Parfait est également le résultat d’une réflexion sur le partage des saveurs et des goûts, le partage entre le dehors et le dedans.

CIMG0297

°°°0°°°

CIMG0316

°°°0°°°

Un champ partagé

Laurence KIMMEL, architecte-artiste et Clara SIGALEVITCH, designer-architecte d’intérieur, France

6

Comme l’abeille, à la fois une et multiple dans ses tâches, le tasseau de bois est décliné dans ce jardin en lignes de séparation et en perspectives. Sous la forme d'une marquèterie séparant les prairies fleuries ou sculpture de longues tiges ligneuses enserrant le domaine des abeilles, le bois y est omniprésent. Formant une cabane-ruche dans laquelle vient se faire entendre et apercevoir, le temps d’un festival, un essaim entretenu par des apiculteurs, ce poétique jardin rappelle au public l’enjeu écologique de la cohabitation entre l’homme et son environnement. Il souligne le rôle essentiel et menacé des abeilles pour les pollinisations et la diversité des espèces végétales.

CIMG0299   CIMG0301
Les abeilles étant sensibles au bruit, il est recommandé de les observer en silence

°°°0°°°

CIMG0308

°°°0°°°

Le jardin bien partagé

ATELIER KABA - TEAM ZOO : Hiroshi NARUSE, paysagiste assisté de Luc ESTIVANT, Alidad PIRNAZAR, Nathanaël
RIVE, Patrick GEFRIAUD, Anne-Marie CASELLES et Olivier COUPILLE, musicien, France & Japon

6

Autour de l’idée de partage des eaux, ce jardin qui déborde de la parcelle avec une rizière, présente le cycle de l’eau, de son milieu naturel (pluie, ruissèlement...) à sa domestication par l’homme pour divers usages. Toutes les déclinaisons et possibilités de l'emploi et de la préservation de l'eau y apparaissent. Capteurs solaires, sol de paille et argile, bassins et matériaux de récupération constituent les autres points forts de ce jardin, reflet de préoccupations très contemporaines de traitement de l’eau et de l’énergie.

CIMG0303   CIMG0305

°°°0°°°

Espaces d'espèces

Ville de Lyon, Jardin Botanique, France

8

Ce jardin est une "allégorie" du passage des plantes botaniques aux espèces horticoles. Ce jardin rappelle que les jardins botaniques sont des lieux d’échanges des végétaux et d'acclimatation d'espèces venues de terres souvent très lointaines. Il évoque donc les voyages et les transports maritimes des plantes: une demi-sphère métallique au centre du jardin contient des plantes botaniques issues des collections du jardin botanique de  la ville de Lyon. Allégorie du bateau, un filet surplombe une mer scintillante de billes de verre. Lieu de rencontres et de partages, ce jardin est un hommage aux plantes et aux personnes qui les ont découvertes.

 

 

 

CIMG0310

°°°0°°°

Réuni-ombres

LA VIE EN VERT : Marie-Claire MARTINEAU, Alexandre GAGNON, architectes-paysagistes,
Antony COTE, ingénieur mécanique, Véronique LAFLAMME, designer de l’environnement
et Vincent LEMAY, architecte paysagiste, en collaboration avec François GUIBERT, architecte-paysagiste,
Canada & France

9

Conçu par une équipe de Montréal, ce jardin, séparé en deux hémisphères, contitué d'un parcours en forme de huit, comprenant une zone ensoleillée et une autre ombragée et fraîche, joue sur le principe de "mieux diviser pour réunir". Le public est invité à déplacer les parasols colorés le long de rails, construit selon un schéma très ingénieux et très sophistiqué, inspiré des méthodes de construction et de sécurité du métro de Montréal, pour créer différentes atmosphères et lieux de rencontres entre les deux parties du jardin.

CIMG0312

°°°0°°°

CIMG0313

°°°0°°°

Repos éternel

GARAGE PAESAGGIO + CYTERA : Gabriele DE SANCTIS, Luca DIONISI, Francesco TONINI, Elena GEPPETTI
et Serena SAVELLI, étudiants en paysage à l’Université de Rome La Sapienza,
Fabio DI CARLO, Professeur, Italie

10

Provocateur et profondément juste, ce jardin italien est au cœur de l’idée de partage. Quel jardin est, en effet, plus partagé qu’un cimetière? Ces étudiants romains proposent aux visiteurs le frisson de s’allonger confortablement sur des sépultures anonymes pour un moment de contemplation immobile. Entre les chaises longues, d’autres tombes faites de dalles de gazon et des treilles de grimpantes parfumées en guise de pierres tombales, sans compter quelques cyprès, symboles forts des cimetières et des jardins italiens.

CIMG0318

°°°0°°°

Meli-Mélo

Ville de Paris, Direction des espaces verts et de l’environnement

11

CIMG0321  CIMG0322

Ce jardin-table est un vaste potager où deux trames se superposent. La première, au niveau du sol, est divisée à l’extrême en planches de culture, l’autre, plus aérienne, est occupée par une longue table en zinc, allusion aux cafés parisiens, et qui prend au fil du jardin différentes fonctions. Les micro-parcelles cultivées alentour évoquent la mixité culturelle de nos villes: plantes nées sous des climats proches ou lointains, légumes oubliés et légumes retrouvés, photographies de « jardins partagés », rappel d’expériences parisiennes... avec de nombreuses surprises à partager.

CIMG0325

CIMG0323   CIMG0326

°°°0°°°

Nordic Dreams

1:1 LANDSKAB: Jacob Kamp et Trine Trydeman, paysagistes, Danemark

12

CIMG0328  CIMG0329

Le projet de cette équipe danoise rend compte des contrastes de couleurs et de textures qui font la spécificité des paysages, mais aussi de la lumière et du design des pays du Nord. Dans une "forêt" de pins, tapissée de fraises sauvages, on accède, à travers un mur de rondins, à une pièce rectangulaire où dominent des tonalités gris-bleu. Au fond du jardin au sol tapissé de sable très blanc, un écran panoramique en trompe-l’œil permet de s’évader vers un ciel nordique et favorise la contemplation d'un paysage profondément apaisant.

°°°0°°°

CIMG0333

°°°0°°°

Vasques vives

Benoît Saillard, atelier Coralis

CIMG0332

Les vasques vives sont nées du travail de recherche et d'observation méticuleuse sur l'eau de l'hydraulicien Theodor Schwenk et de sa collaboration avec le sculpteur anglais John Wilkes. Résultant de l'analyse scientifique du mouvement de l'eau (appelé lemniscate de Bernoulli) dessinant dans sa chute le mouvement de l'infini, ces vasques vives allient qualité artistique et intérêt scientifique. Ce mouvement pendulaire accroît la qualité de l'eau et permet sa purification et sa vivification. Outre son utilisation pour les jardins d'eau, cette méthode contribue, en agriculture, à un assainissement biologique (phyto-épuration). de plus, l'harmonie des sons générée par la chute de l'eau favorise la concentration et la détente.

CIMG0334   CIMG0337

°°°0°°°

Graines de conscience

Florence Mercier, paysagiste

13

CIMG0339

Aujourd’hui la Terre se présente comme un grand jardin que nous avons à partager. Le jardin de Florence Mercier est composé de fragments de paysages symbolisant un continent (l’Océanie, l’Europe, l’Afrique et l’Asie), et immerge le visiteur dans différents univers poétiques.
Tel un carnet de voyage, il invite le promeneur à parcourir ces paysages, dont les atmosphères, les impressions et les émotions surgissent, se juxtaposent et se partagent, comme les mécanismes de la mémoire.

CIMG0340  CIMG0341

CIMG0344

°°°0°°°

La halte

Céline LE TIXERANT et Axel EQUILBEY, paysagistes DPLG, France

14

CIMG0350

Ayant longtemps exercé au Maroc, les concepteurs de ce jardin proposent de retrouver cette ambiance méditerranéenne où tout se partage et s’échange autour du point d’eau central, qu’il soit lavoir, abreuvoir ou fontaine... Le miroir d’eau pris dans un socle chaulé blanc, émerge d’un sol savamment fragmenté. Autour, la végétation, de type méditerranéen, s’est immiscée jusque dans les espaces interstitiels, se glissant dans les failles ou se développant en bandes irrégulières.

CIMG0349  CIMG0351

CIMG0352  CIMG0353

°°°0°°°

Reflexion

A.P.ART : Majid ESFEYNI FARAHANI, architecte-sculpteur,
Véronique HOURS et Fabien MAUDUIT, architectes, France

15

D’une infinie poésie, ce jardin offre au regard un bassin de plantes aquatiques saturé de reflets engendrés par une maille scintillante, constituée d’une multitude de petits miroirs oscillants. surplombant l'eau. Symbole du partage des paysages effectué par l’homme, une jetée en métal d’apparence rouillée, construite au-dessus de l’eau, vient fendre ce paysage onirique et blanc et offre au public différents points de vue incitant au rêve.

CIMG0357

°°°0°°°

Le jardin corail

Bruno MARMIROLI, paysagiste, Chloé BARRET et Patrick GENTY, France

16

Ce jardin très structuré et très coloré est un hommage à l’anthropologue Borislaw Malinowski. Il invite à partager la vision d’une société mélanésienne et ses attitudes face à l’environnement, à travers trois espaces mettant en valeur l’importance de l’échange et du don, ainsi que la fragilité de l’équilibre entre le sauvage et le jardiné. Avec son totem central et sa large palette chromatique, ce jardin entraîne le visiteur vers un voyage exotique, poétique et dépaysant.

CIMG0360

°°°0°°°

Eloge du compost

Guillaume QUEMPER, paysagiste, Vivian EON, menuisier, Emmanuel GUERTON, paysagiste
et Damien PROVENDIER, botaniste et ingénieur écologue, France

17

Très respectueux de l’environnement, ce jardin présente plusieurs techniques écologiques à réutiliser dans votre jardin. On y trouve ainsi trois puits à composts en gaules de noisetier tressées à différents stades d’évolution, des associations végétales positives au sein de quatre potagers diversifiés, cinq types de haies sauvages et une plateforme menant à des "toilettes sèches" qui permet d’avoir un point de vue sur le jardin. L’ensemble sert de support à de nombreux outils pédagogiques.

CIMG0367

CIMG0363  Toilette_s_che_2

"Les loges du compost" ou les toilettes sèches !

Compost

°°°0°°°

Le jardin qu'on mange

Cristiano TORALDO DI FRANCIA, Franco PANZINI, architectes-paysagistes et enseignants,
Cristina ANTONELLI, Laura FELICIANI et Silvia PETRINI, architectes-paysagistes, Italie

18

Avec ce jardin, à la fois verger et potager, les concepteurs ont souhaité rendre ses lettres de noblesse à l’agriculture traditionnelle et aux produits de saison, en imaginant un "menu au km 0" valorisant la nourriture de proximité. Une table collective, sort de la terre couverte de ses produits et totalement immergée dans l’ambiance du territoire agricole. Au delà de la valorisation du cycle de la graine, du produit et de la table, ce jardin valorise l’idée que la richesse du paysage que des totems de boîtes de conserve illustrent, viendra aussi de celle de notre alimentation, loin de la dictature des goûts et des coûts.

CIMG0369

°°°0°°°

Fragment'ère

Institut National d’Horticulture d’Angers : 14 étudiants, Vincent Bouvier, Guillaume Sevin, Claude
Figureau, Jardin botanique de Nantes, & Service des espaces verts de la ville d’Angers, France

19

CIMG0371

Ce jardin, réalisé conjointement par des étudiants de l’Institut National d'Horticulture, des professeurs et des professionnels, raconte comment la ville d'Angers raconte comment la fragmentation de la terre a créé la biodiversité.
Murs végétalisés et cheminements en delta divisent le jardin pour mieux distinguer quatre niveaux d’évolutions végétales. Les végétaux qui colonisent les murs, système d’agencement de pierres volcaniques, assurent la transition d’un niveau d’évolution à l’autre et symbolisent le partage et la dérive des continents.

CIMG0372  CIMG0375

Angiospermes  •  Bryophytes  • Gymnospermes

CIMG0373  CIMG0376

CIMG0374  CIMG0377

°°°0°°°

Le chou Romanesco et la fougère

Jean-Marc SCHNEIDER, designer, Maurice MARCHESI, paysagiste et GONTHIER HORTICULTURE, France

20  CIMG0380

CIMG0386

Ce jardin propose d’envisager le partage du territoire entre espaces naturels, où règne la biodiversité, et espaces cultivés où domine la sélection organisée. Il montre l’imbrication fragile entre le sauvage et le domestique. Le visiteur y trouve de précieuses idées de récupération d’eau (impluvium d'accueil), de fabrique de compost et de clôtures en bois de noisetier. Ce jardin traite aussi du partage sous l’angle des formes fractales des plantes, fractionnant des formes à l’infini, telles celles, magiques, du Chou Romanesco.

CIMG0379  CIMG0382

CIMG0381  CIMG0384

CIMG0387

°°°0°°°

CIMG0389

°°°0°°°

Beauvais

Beauvais, ville de 59000 habitants, chef lieu du département de l'Oise
Prix national du décor du potager pour son utilisation exemplaire
de légumes et de plantes condimentaires dans le décor floral urbain

CIMG0391

Gargouille_en_bois

CIMG0393  CIMG0394

°°°0°°°

Bitche

Bitche, commune de 6838 habitants au nord-est de département de la Moselle

"Jardin du cancre"

CIMG0399   CIMG0405

Le service des espaces verts de la ville de Bitche, précurseur dans l'utilisation des mélanges de plantes vivaces et d'annuelles depuis plusieurs années, propose en bordure des restaurants de Chaumont, un "jardin école" à la fois naturel et durable. Intitulé "Jardin du cancre", il offre aux visiteurs une installation de bureaux d'écoliers transformés en petites serres pour y réaliser des semis. L'ensemble du massif est réalisé volontairement dans des tons pastels avec des couleurs plus vives pour l'installation afin de faire ressortir les bureaux.

CIMG0401

Le cancre de Jacques Prévert   Le cancre de Jacques Prévert

Le cancre

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

     Jacques prévert

27064274

 

Toi(t) à terre

Rainer Gross

CIMG0397

Sculpteur allemand vivant à Bruxelles, Rainer Gross a conçu un dyptique de bois, inspiré des formes du donjon du Château de Chaumont-sur-Loire. La position inversée ou couchée des œuvres marque la conscience qui est la sienne de la force et de la fragilité des œuvres de l'homme face au temps et aux aléas de l'histoire.

CIMG0406
Le Château de Chaumont-sur-Loire vu depuis la Loire

°°°0°°°

Voir  l'album photos des festivals des années antérieures Bouton_cliquez_ici
Pour aller sur le site officiel des Jardins de Chaumont
Bouton_cliquez_ici


Catégorie: • DECOUVERTES de PARCS & JARDINS - Tags: , , , , , - Commentaires [4] - Billet édité le 31 août 2008 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Les jardins de Chaumont 2008, pour prolonger le partage…

    Très joli reportage cela fourmille de bonnes idées !!

    Posté par Xavier, 01 septembre 2008 à 17:16 | | Répondre
  • Beauté et poésie sont au rendez-vous grâce à des paysagistes et des artistes de talent dans ce lieu mereilleux. Un immense merci pour nous permettre avec des photos remarquables cete promenade à travers "les jardins en partage" du 17ème festival de Chaumont sur Loire.

    Posté par monique, 02 septembre 2008 à 14:03 | | Répondre
  • Bonjour Patrick

    Ces jardins sont tous extraordinaires ! Il y a plein de bonnes idées à piocher. J'aime bien le principe des stores en bois du premier jardin et le "Jardin Corail" me plait beaucoup.
    Il faudrait vraiment que j'aille voir tout cela sur place une année !
    Merci pour cette jolie visite.

    Posté par Baïlili, 09 septembre 2008 à 15:26 | | Répondre
  • Impressionnant reportage !!!
    Sais-tu que c'est à partir de tes photos des châteaux de la Loire que nous y allons en fin d'année pour les visiter ?! Merci donc pour cette bonne inspiration.
    Bonne fin de journée et à bientôt[Salut]

    Posté par jo tourtit, 10 septembre 2008 à 12:04 | | Répondre

Nouveau commentaire


Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil