Chénopode blanc
Chenopodium album

Chenopodium album   Chénopode blanc

Carte d'identité:

Adventice annuelle dont il existe 350 variétés de la famille des Chenopodiaceae.
Hauteur: Tige anguleuse simple ou ramifiée qui se dresse de 50 cm à 1 mètre de haut, voire plus.
Feuilles: Vert-foncé, ovales, opposées à la base. En partie supérieure, les feuilles sont alternes, dentées, d'aspect farineux sur leur face inférieure. Elles sont plus lancéolées au fur et à mesure qu'elles se rapprochent de l'inflorescence. Le chénopode tire son nom du grec "chên": oie et "podion": patte, en raison de la forme de ses feuilles en patte d'oie.
Floraison: Fleurs verdâtres en épis paniculés de juin à octobre.
Graines: Chaque plante peut produire jusqu'à 28000 graines!
Habitat: Champs, terrains vagues, jardins, potager…Elle se plait en terre particulièrement riche en azote.
Pour lutter contre sa prolifération, un paillis très épais peut suffire.

Chénopode Bon-Henri (Source: Flickr)

Des mauvaises herbes pour s'alimenter !

Depuis la nuit des temps, l'homme a toujours pratiqué la cueillette des végétaux sauvages pour se nourrir. De nos jours, seuls les fruits et les champignons sont encore plus ou moins consommés. Pourtant de nombreuses espèces aujourd'hui oubliées mériteraient encore d'être récoltées soit pour leur saveur bien-sûr, soit pour leur valeurs nutritionnelles.

Les feuilles du chénopode blanc ou surtout celles du chénopode Bon Henri* (photo ci-contre) possèdent une saveur qui rappelle celle de l'épinard. A consommer crues, en salades, ou cuites, comme des épinards, en mars-avril, quand les feuilles sont encore jeunes. On peut les cuire à la vapeur, en faire des tartes salées, en farcir des gougères,... Les jeunes inflorescences cuites à la vapeur se mangent comme des asperges. Les graines rondes se consomment comme le quinoa, son cousin des Andes.
Riches en protéines, en vitamines A et C, en calcium, elles renferment aussi des vitamines B, du phosphore et du fer.

* Chénopode Bon-Henri (Chenopodium bonus-henricus)
Famille des Chenopodiaceae.
Le Bon-Henri est une plante vivace aux tiges dressées, peu ramifiées, portant des feuilles triangulaires ressemblant à des fers de flêche.
La face inférieure des feuilles, surtout celles du haut, sont recouvertes de billes blanchâtres qui forment une couche farineuse.
Les petites fleurs verdâtres sont groupées le long d'épis terminaux et en épis beaucoup plus court à l'aisselle des feuilles.
Les inflorescences se colorent de rouge quand les graines mûrissent.