Haut

newsletter-du-JardinOscope

Le JardinOscope, toute la flore et la faune de nos parcs et jardins

Le JardinOscope vous propose des fiches d’identité et de culture des fleurs et plantes de nos jardins ou sauvages dans la nature, des reportages sur de nombreux parcs et jardins, mes carnets de voyages et balades, le tout illustré de beaucoup de photos.





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

Le domaine de "la bonne Dame de Nohant"

George Sand

Plan_du_jardin

Le Jardin du domaine de George Sand est labélisé

 

jardin_Remarquable

"Je travaille la terre quatre à cinq heures par jour avec une passion d'abrutie et j'ai fait un jardin à ma fantaisie, un jardin de pierres, de mousse, de lierre, de tombeaux, de coquillages, de grottes, ça n'a pas le sens commun, mais tout ce que j'y remue de pierres, de souches, d'arrosoirs, de brouettées de sable, tout ce que j'y rêvasse de comédies, de romans, de rien, de flâneries intellectuelles, est fabuleux."

George Sand.

 

Maison_George_Sand  Rangee_de_pivoines
La Maison de G. SAND et son parc

Sand3GEORGE SAND - Aurore Dupin, baronne Dudevant, femme de lettres, chef de l'école idéaliste (63 romans, 18 pièces de théâtre, 10 écrits littéraires et philosophiques) tiendra salon à l'Hôtel de France à Paris. Femme éclectique et passionnée, aucun art ne la laissait indifférente.

Maison_jardinNée à Paris le 1er juillet 1804, celle que Victor Hugo appela la grande dame de ce siècle, George SAND, meurt le 8 juin 1876 à Nohant dans l'Indre, dans sa chambre à la tapisserie bleue; elle à 72 ans.


Enfant, elle avait découvert pour la première fois en 1808 la grande maison Louis XVI, propriété qu'elle héritera de sa grand-mère.
C'est là qu'elle reçut sa première éducation. Elle en fera un foyer de vie artistique, un haut lieu du romantisme .
Après de folles années parisiennes , de retour du malheureux séjour à Venise avec Musset, en décembre 1834, elle vient y chercher le calme.
C'est en 1837, que Nohant devient le siège de la musique avec la venue du couple Frantz Liszt, Marie d'Agoult. Y séjourneront Honoré de Balzac, Frédéric Chopin. Puis, 1850-1876, années de sagesse et de vieillesse, Nohant devient lieu de pélerinage tant le prestige de Sand est immense. Théophile Gautier, Alexandre Dumas fils, Flaubert, Tourgueniev et d'autres, innombrables, viennent au château sur lequel règne celle que le Berry nomme désormais "La bonne Dame de Nohant".

plume

Jardin_de_Nohant     Jardin_a_la_francaise
Le jardin à la française

Parc_sous_bois     Banc_vert_Sand
Le parc en sous-bois

Corambe_2
Corambé 
"Identité et fiction de soi"

Plan_d_eau_du_parc     Le_pont_en_bois
Le plan d'eau et le Pont de bois relié à une île

plume

La Mare au Diable

Letrine_Sandu bord de la mare, une vieille femme ramassait du bois mort. Germain s'arrête pour la questionner.

- Oui, mon garçon, dit-elle, c'est ici la Mare au Diable. C'est un mauvais endroit, et il ne faut pas en approcher sans jeter trois pierres dedans de la main gauche, en faisant le signe de croix de la main droite; ça éloigne les esprits. Autrement il arrive des malheurs à ceux qui en font le tour.

- Je ne parle pas de ça, dit Germain en s'approchant d'elle et en criant à tue-tête:

- N'avez vous pas vu passer dans le bois une fille et un enfant ?

- Oui, dit la vieille, il s'est noyé un petit enfant !

Germain frémit de la tête au pied; mais heureusement, la vieille ajoute:

- Il y a bien longtemps de ça; en mémoire de l'accident on y avait planté une belle croix; mais par une nuit de grand orage, les mauvais esprits l'ont jetée dans l'eau. On peut en voir encore un bout. Si quelqu'un avait le malheur de s'arrêter ici la nuit, il serait bien sûr de ne pouvoir jamais en sortir avant le jour, il aurait beau marcher, marcher, il pourrait bien faire deux cents lieues dans le bois et se retrouver toujours à la même place."

Mare_au_diable La_mare_et_la_croix
La Mare au Diable
sur la commune de Mers-sur-Indre (36)

Eglise_de_Nohant  Eglise_interieur
La petite église de Nohant (36)


Catégorie: • ART & CULTURE - Tags: , - Commentaires [2] - Billet édité le 05 juin 2007 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Le domaine de "la bonne Dame de Nohant"

    J'ai eu l'occasion de descendre dans un hôtel à Paris tenu par une adoratrice de G. Sand ! Son petit hôtel était rempli de souvenirs d'elle achetés lors de ventes aux enchères !
    Et ton jardin ... ??? A bientôt

    Posté par JO TOURTIT, 07 juin 2007 à 19:18 | | Répondre
  • Je suis allée visiter la maison de George Sand jeudi est je suis encore imprégnée par cette merveilleuse maison par contre je n'ai pas vu la statue de "Corambé" et pourtant je suis restée très longtemps à me promener dans le parc, il va donc falloir que j'y revienne !! Je suis un peu déçue de n'avoir vu le "placard bureau" que dans le reflet d' une psyché,je comprends bien que le parquet doit être préservé, mais j'avais vraiment envie de le voir...
    Votre blog est magnifique et les pages sur George Sand sont vraiment intéressantes.

    Posté par Nina, 29 juillet 2007 à 17:14 | | Répondre

Nouveau commentaire


Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil