Stellaire intermédiaire
Stellaria media

Stellaria media

Carte d'identité:
Surnommé "Mouron des oiseaux", cette plante annuelle hermaphrodite est de la famille des Caryophyllaceae.
Tiges ramifiées plus ou moins étalées, grêles, cylindriques, à une seule ligne de poils entre les nœuds.
Hauteur: De 5 à 35 cm
Feuilles: Vert pâle, opposées, poilues et ovales, pointues au sommet.
Floraison: Toute l'année sauf par grand froid; principalement d'avril à juillet.
Fleurs: Associées en cymes bipares, les fleurs sont blanches, de 4 à 6 mm de diamètre, à 5 sépales pointus, ciliés, à 5 pétales blancs profondément divisés jusqu'à la base (ce qui donne l'impression de voir 10 pétales) et à 3 étamines.
Fruit: Capsule oblongue.

Stellaria media 2  Stellaria media fleurs

C'est une "mauvaise herbe" très commune qui aime les terres meubles et fertiles, les sols riches des cultures potagères; Elle pousse dans les jardins, les champs, les terres cultivées ou sur les bords des routes et chemins, les friches, les terrains vagues, décharges. C'est une des plantes les plus tenaces au jardin qui fleurit toute l'année. Arrachez ou sarclez énergiquement.

Sur le le plan médicinal, le mouron des oiseaux est riche en silice, sels minéraux, calcium et potassium;

  • En infusion il a des propriétés diurétiques, pectorales et antirhumatismales.
  • En cataplasmes ou en pommade, il soigne les eczéma et diverses affections de la peau.

Stellaire_fleurs_blanches

En cuisine :

  • D'un goût relativement discret, elle peut être ajoutée dans des salades vertes ou de la cuire comme un légume.
  • Le mouron des oiseaux combiné au persil dans du fromage frais permet d'agrémenter une sauce qui peut être servie avec des carottes ou du céleri coupés en bâtonnets et du concombre en rondelle. Bouton-En-savoir-plus

L'horloge florale - "horologium florae"

Horloge végétale de LinnéLe célèbre naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) a observé que beaucoup d'espèces de fleurs possédaient une sorte "d'horloge interne" qui semblait fonctionner indépendamment de la lumière et des conditions climatiques.

Ainsi, il créa son "horloge florale" - "horologium florae" réglée sur l'ouverture, l'épanouissement et la fermeture des pétales de certaines fleurs qu'il qualifia "aequinoctiales".

Par exemple:
• Le liseron est le premier à s'ouvrir à 3h du matin;
• La chicorée sauvage, le laiteron et le nénuphar suivent;
• Vers 8 h, c'est au tour du mouron, du souci;
• A 11 heures, l'ornithogale ouvre ses pétales;
• Vers 17h. s'ouvre la "belle de nuit" pour accueillir les papillons nocturnes...