Fragon petit-houx
Ruscus aculeatus

Fragon petit-houx

Carte d'identité :

Sous-arbrisseau de la famille des Liliaceae qui pousse naturellement dans les sous-bois. 
Surnoms: Buis piquant, épine de rat.
Hauteur: 30 à 80cm maxi.
Etalement : de 50 à 80 cm.
Feuillage vert foncé constitué de clatodes (autrement dit des rameaux aplatis) persistantes, coriaces, rigides, terminées par une pointe piquante persistant.
Tiges dressées nues à la base ramifiées en haut, vert foncé, striées dans leur longueur, formant une touffe plus ou moins dense.
Floraison: En mars - avril, des fleurs très petites, en étoiles vertes insignifiantes au creux des clatodes.
Fruits: baies globuleuses d'environ 1,5 cm de diamètre vertes puis qui deviennent écarlates en fin d'année .
Racines: Rhizome rampant.
Croissance assez lente.

Fragon_fleur     Fragon_fruit
A gauche détail des fleurs sous les clatodes - à droite la baie encore verte

Fiche de culture :

Plantation: Automne hors période de gel ou printemps et hors période de sécheresse.
Exposition: Sous-bois ou haies en terre plus ou moins arides et ombragées
Sol: Peu exigeant et rustique (jusqu'à -15°C et plus), le Fragon pousse dans toute terre humifère et légère même calcaire ou en pots.
Plantez en plusieurs si vous voulez obtenir des baies rouges - seules les pieds femelles en produisent - car le Fragon, comme le houx, est dioïque.
Soins: Une petite taille de rafraîchissement chaque année au printemps qui consiste à rabattre les vieux rameaux qui se dégarnissent de la base et supprimer les bois morts (attention car il pique énormément).
Arrosage : Aucun sauf après la plantation pour faciliter la reprise.
Multiplication: Par semis sous châssis froid dès que les graines sont mûres ou par division du rhizome.

Fragon_petit_houx

Le saviez-vousLe fragon est comestible:

Excepté les baies qui peuvent donner des maux d'estomac, toutes les parties du Fragon sont comestibles:

  • Cueillez les jeunes pousses encore violettes de Mars à Mai lorsqu'elles se cassent facilement entre les doigts. D'un goût aromatique à la fois amer et sucré, vous pouvez les manger crues bien qu'elles soient meilleures cuites. Mais leur saveur n'égale pas celle de ses cousins liliacées que sont l'ail et l'oignon.
  • Jadis, les apothicaires considéraient le rhizome du Fragon comme l'une des cinq racines apéritives incontestées avec celles de l'ache, de l'asperge, du fenouil et du persil. Ils en faisaient des décoctions à raison de 20 à 40 grammes de plantes par litre d'eau, mis à bouillir pendant une quinzaine de minutes. On peut en boire un verre avant les repas.

Le Fragon a des propriétés médicinales

  • Le rhizome du Fragon a des vertus, connues depuis l'Antiquité, pour la circulation sanguine, pour traiter les problèmes veineux, et est utilisé comme diurétique.
  • Dès le Moyen-Âge, on lui trouve des effets actifs contre la constipation, les douleurs abdominales ou les troubles urinaires.
  • En 1950, deux chercheurs français mettent en évidence l'existence dans les rhizomes de Fragon de deux substances fortement vasoconstrictrices qui justifient scientifiquement l'emploi du Fragon dans le traitement des troubles veineux, des varices, des jambes lourdes, des œdèmes et des hémorroïdes.