Corne d’Élan (ou Corne de cerf)
Platycerium bifurcatum

Corne d’Élan - Platycerium bifurcatum

Carte d'identité:
Fougère épiphyte de la famille des Polypodiaceae qui a deux sortes de frondes:

  • Celles à la base de la plante de forme arrondie et lobée s’agrippent au support qu'elles trouvent (par exemple j'en ai vu en Thaïlande ou à Madère poussant assez haut sur un tronc d'arbre comme du gui). Ces frondes ne servant qu'à soutenir la fougère ne produisent pas de spores. Elles brunissent et se parcheminent avant qu'une nouvelle fronde vert menthe vienne les recouvrir.
  • Les feuilles (frondes) longue, plus ou moins découpées à l'extrémité comme les bois d'un cerf et pendantes peuvent atteindre plus de 1 mètre de long. Celles-ci, fertiles, plus nombreuses, d'un vert soutenu, décoratives, portent au revers des sporanges.

Haut / large: 70 cm

Corne d’Élan - Platycerium bifurcatum  Corne d’Élan - Platycerium bifurcatum

Fiche de culture:
Plantation: Le support de culture pour cette plante est très léger, constitué de toutes sortes de matériaux fibreux ou grossier (tourbe, écorce de pin, mousse...) et de terreau léger.
Vous pouvez aussi la cultiver sur des morceaux d'écorce brute.

Cette fougère est à poser sur une sellette en hauteur ou à suspendre à la lumière moyenne, mais pas au soleil direct et à l'abri des courants d'air. Elle accepte néanmoins des températures relativement fraîches (12-13 °C). En été, la température idéale est 21°c, au dessus il est préférable de bassiner fréquemment.

Corne d’Élan - Platycerium bifurcatum
Platycerium bifurcatum sur un arbre
au Jardin botanique de Funchal à Madère

Les feuilles de Platycerium bifurcatum sont recouvertes d'un duvet argenté que vous ne devez pas essuyer pour le préserver; cette pruine sert en effet à sa transpiration.

Douchez la plante une fois par semaine à l'eau tiède, laisser égoutter. Maintenez la base de la Corne d’Élan humide et entre 2 arrosages, laissez ressuyer complètement le mélange de culture, à la différence des autres fougères.

Conseil: Faites la tremper dans une grande bassine d'eau douce, à température ambiante, additionnée d'engrais en été, une fois par semaine durant une demi heure environ.

Vous pouvez multiplier le Platycerium bifurcatum au printemps par division des jeunes plantes à la base en veillant à ce qu'elles soient bien bien fournies en racines.

Maladie: Surveillez la présence des cochenilles.

* En association ici avec un Chlorophytum comosum ‘Vittatum’