Le tournesol
Helianthus annuus

Champ_de_tournesols

La fleur de tournesol serait un modèle mathématique !

Macro_TournesolLa disposition des graines dans le cœur central de la fleur répond à un modèle mathématique particulier: "Cet arrangement consiste en deux familles de spirales, l'une tournant dans le sens horaire, l'autre dans le sens inverse. Pour certaines espèces, le nombre de spirales tournant dans le sens des aiguilles d'une montre est 34, le nombre de celles tournant en sens inverse est 55.

Curieusement, ces nombres sont consécutifs dans la fameuse suite de Fibonacci, selon laquelle chaque nombre est la somme des deux précédents. Chez d'autres espèces, il y a 55 spirales d'un sens et 89 de l'autre ou encore 89 et 144, toujours des nombres de Fibonacci".

(d'après Ian Stewart, "La nature et les nombres", ed.Hachette).
*Article paru dans "l'Ami des jardins" de juin 2006

Le langage des fleurs

Le Tournesol, sans doute à cause de sa grande taille et de ses longs pétales et étant aussi appelé "Soleil" est synonyme d'orgueil et d'arrogance.